Il fait l'actu

Mustapha Metaich, nouveau président de l’Association des Centraliens et Supélec du Maroc (ACSM)

C’est lui qui prend désormais les rênes de l’Association des Centraliens et Supélec du Maroc (ACSM). Mustapha Metaich a, en effet, été récemment porté à la tête de l’ACSM lors de sa dernière Assemblée  Générale Extraordinaire (AGE).
Mustapha Metaich est Ingénieur Centralien (ECP 87) et PhD en Génie Industriel (ECP 90). Après une première expérience dans l’industrie (EDF, Dynatec), il a intégré le monde du Conseil en Management et Stratégie, dans des cabinets Internationaux avant de fonder en 1997 le cabinet de conseil en Stratégie EMC, dont il est actuellement Managing Partner et spécialiste de la practice Transformation des grandes Organisations.
 Il est administrateur dans plusieurs entreprises dans le domaine des IT et de la Supply Chain ([email protected], Orika Technologies, Diagma) et intervient comme enseignant et conférencier à Centrale Paris, à l’université Paris XIII et à l’ISCAE.
Ce nouveau bureau qu’il va diriger est, entre autres, composé d’Ahmed Rahmani (1er Vice-Président), Said El Baghdadi, Hassan Abdellaoui, Fayçal El Abbassi, Touria Barradi, Abdelilah Mourid ou encore de Younes Tahiri. Soulignons que  dans le cadre de la fusion de l’école Centrale Paris et de Supélec au sein de CentraleSupélec, le 1er Janvier 2015, l’Association des Centraliens du Maroc (ACM) et l’Association Marocaine des Ingénieurs Supélec (AMI Supélec) ont décidé de fusionner à leur tour, à l’issue de l’AGE. L’ASCM regroupera dorénavant donc les 1 000 diplômés marocains ou résidants au Maroc des écoles Centrale Paris et Supélec.  Et d’après les nouveaux statuts adoptés en AGE, l’association comptera également parmi ses membres les futurs diplômés de CentraleSupélec et de l’école Centrale de Casablanca, élargissant ainsi son réseau pour en faire le 1er réseau de diplômés Marocains de Grande Ecole Française.

 
Article précédent

Maserati Quattroporte GTS GranLusso Braquage à l’italienne

Article suivant

Côte d’Ivoire : Un haut cadre de la BCP nommé ministre