Il fait l'actu

My M’hamed El-Oultiti, président de Copag


Après les produits laitiers et les jus de fruits, la coopérative Copag qu’il préside va se lancer dans les viandes rouges. En effet, elle a investi dans un abattoir privé de viande rouge. Situé dans le pôle urbain de Stah Lamdina dans la province de Lahmar-Taroudant, le projet aura coûté une enveloppe de 96 millions de DH, qui ont servi à monter un abattoir, un atelier de découpe d’une capacité globale de 8 000 têtes bovines et 12 000 ovines qui fournira le marché national,  une chaîne de froid, une charcuterie et un centre de formation. Il cible la production de 3 000 tonnes de viandes par an. 

Avec cet abattoir, Copag entre dans le rang des premiers opérateurs privés qui se lancent dans cette activité longtemps réservé aux communes. Mais au-delà, la coopérative de Taroudant avec ses 14 000 producteurs, ne veut plus se contenter de son offre axée sur les produits laitiers et les jus de fruits : elle veut diversifier son activité commerciale en y incluant de nouveaux segments comme la viande rouge ou encore la charcuterie. C’est dire que Copag a clairement choisi l’intégration comme choix stratégique majeur pour son développement.

 
Article précédent

Le Maroc 2ème en zone MENA–Afrique

Article suivant

AFEM : Asmâa Morine Azzouzi élue à la présidence à 91% des voix