Portrait

Myriem El Broji, une patronne au long cours

Sa passion pour le tourisme, et notamment pour l’organisation des voyages, est indescriptible. Ayant démarré sa carrière à Bruxelles chez un tour-opérateur, Myriem El Broji a acquis une solide expérience en la matière. En 2017, elle décide de quitter la Belgique pour s’installer au Maroc où elle a créé son agence de voyage, MTO Travel Consulting, spécialiste des croisières et des voyages à la carte.  


«Choisis un travail que tu aimes, et tu n’auras jamais à travailler un seul jour de ta vie». Ce proverbe de Confucius caractérise bien Myriem El Broji. Elle a toujours eu un penchant pour le tourisme et tout ce qui tourne autour. Après ses études en Marketing et Gestion des entreprises, elle démarre sa carrière chez un tour opérateur en 2001 à Bruxelles (Belgique). Cette première expérience professionnelle, qui va l’imbiber dans le secteur du tourisme, l’amène à mieux cerner les rouages du business. « J’ai dû à la fois m’occuper du développement du tour-opérateur, des circuits, des hôtels, des contrats de collaboration mais aussi du développement du B to B et du B to C», se souvient-elle. Elle mène sa carrière en Belgique jusqu’en 2017, année où elle décide de rentrer au bercail pour s’installer définitivement. « En 2017, j’ai décidé de quitter la Belgique pour m’installer au Maroc où j’ai créé mon agence MTO Travel Consulting, une succursale de l’agence MTO VIP Travel, entreprise familiale fondée par mon père et qui existe depuis 10 ans à Tanger, et que mon père, ma sœur et mon frère gèrent. Mon ambition est de développer le consulting dans le domaine du voyage », détaille Myriem El Broji. 

Une passion familiale 

«Nous n’avons pas une agence de passage, mais un endroit convivial où nous recevons nos futurs voyageurs pour comprendre leurs besoins, prendre connaissance de leurs budgets afin de répondre au mieux à leurs besoins. Nous sommes spécialistes des croisières, et nous avons aussi développé les voyages linguistiques à travers le monde. Nous avons un département spécialisé sur l’Asie et sur les USA. Notre point fort est de travailler en famille, de nous occuper nous-mêmes des dossiers de nos clients et ne faire que ce que nous savons faire et ce que nous maîtrisons. Dans le cas contraire, nous orientons nos clients vers d’autres spécialistes. Nous avons aussi développé la partie Corporate et le MICE », précise-t-elle. Il va sans dire qu’elle est passionnée par ce qu’elle fait. « Mto a été le rêve de mon père qui est un grand amoureux et un passionné du monde des voyages. Ancien directeur de Royal air Maroc, il a réussi à nous transmettre l’amour de ce métier et nous a permis de l’intégrer avec beaucoup d’humilité et de rigueur. Il est le président de Mto et c’est lui qui nous motive au quotidien pour continuer ce rêve et nous épanouir dans ce domaine. J’ai quitté la Belgique, après 20 ans de vie là-bas, par amour pour le Maroc, et avec l’envie de réussir et de contribuer à l évolution de mon pays», confie la jeune entrepreneure. L’agence, qui se positionne sur un segment de niche, entend poursuivre son développement en continuant d’enrichir ses offres pour mieux répondre aux besoins de sa clientèle. 

Ambitions 

«Nous offrons avant tout du conseil et un service basé sur notre savoir-faire. Le développement se fait par secteur d’activités en essayant d’offrir le maximum d’infos et de services à nos clients. Nous essayons de développer des voyages thématiques, sportifs, golfiques ou autres », avance Myriem El Broji. L’ambition affichée à court et à moyen terme est de développer la partie MICE, signer des contrats avec des nouveaux tours opérateurs en Europe, aux Moyen-Orient et aux Etats-Unis, ou encore de trouver de nouvelles destinations. « L’objectif est de consolider notre présence sur le marché des agences de voyages notamment à Tanger et à Casablanca, et se faire connaitre comme agence spécialiste des croisières et des voyages à la carte », précise Myriem El Broji. Née le 1er juillet 1978 à Casablanca, Myriem El Broji est la cadette d’une famille de quatre enfants. Elle a effectué ses études primaires à Casablanca à la Maison d’Anfa, avant de s’installer à Tanger pour le collège et le lycée. Elle décroche son BAC en 1997 et s’envole alors à Bruxelles pour poursuivre des études universitaires. De 1997 à 2001, elle est inscrite à l’École pratique des hautes études commerciales (Bruxelles) pour un Master en Marketing et Gestion des entreprises. En 2015, elle décide de compléter sa formation avec un nouveau diplôme en Finance/Trading de 2 ans à la TKL TRADING SCHOOL

BIO EXPRESS

1978 

Naissance à Casablanca 

1997

Obtention du Baccalauréat 

2001

Début de carrière à Bruxelles 

2017

Retour définitif au Maroc 

.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Mustapha Fares s'entretient avec l’ambassadrice de l’UE

Article suivant

Vidéo. Footsal : le Maroc conserve son titre de champion d'Afrique