Fonds d'investissementInvestissement

Nébetou Fund se désengage de Patyka Cosmetics

Près de dix ans après sa création, Nebetou Fund réalise sa première cession d’actifs. En effet, ce fonds d’investissement spécialisé dans la valorisation des filières agricoles vient de se désengager de Patyka Cosmetics, un fabricant français de produits cosmétiques et parfums biologiques de luxe dans laquelle il avait investi quelque 15 millions de dirhams. Ce désengagement vient ponctuer un investissement de longue haleine, soit près de neuf ans, qui avait permis à la PME française pionnière dans la cosmétique naturelle d’étendre au Maroc sa chaîne d’approvisionnement en matières premières naturelles et son réseau commercial.


Lire aussi |Le Maroc à l’heure d’une nouvelle phase de déconfinement de tous les dangers

Pour l’instant, rien ne filtre sur le prix de cession de la participation minoritaire du fonds géré par Azur Partners de cette PME dont les origines remontent à 1922 [ quand un célèbre pharmacien parisien avait mis au point l’Huile Absolue, un sérum 100 % naturel composé de 12 huiles essentielles et végétales qui acquiert rapidement une forte notoriété auprès des parisiennes pendant les années 1920], mais selon de sources proches du dossier le TRI [taux de rentabilité interne] ne dépasserait pas les 10%.

Rappelons que Nébetou est un fonds doté d’un capital de 260 millions de dirhams et dont les actionnaires sont exclusivement des institutionnels marocains tels AKWA Group, ASMA Invest, Groupe Crédit Agricole, Holmarcom, MAMDA/MCMA et RMA. Outre Patyka Cosmetics, ce véhicule qui a entamé sa phase de désinvestissement en 2017, détient toujours des participations dans Laitière Invest [maison mère de la coopérative Le Bon lait], Iskla, Tajini, Green Tech Industry, ID Nature, Afoulki Invest, 123 Safran et Fry Food & Drink.

Lire aussi |Entrepreneuriat: un programme de formation au profit des startups

Quant à Patyka Cosmectics, le Maroc fait toujours partie de sa chaîne d’approvisionnement notamment pour les produits à base d’Argan. Depuis quelques années, l’enseigne s’est même offert le luxe de s’installer au Morocco Mall.

 
Article précédent

Coronavirus : 127 nouveaux cas, 11.465 au total, vendredi 26 juin à 10h

Article suivant

Marché du médicament : le Conseil de la concurrence relève de nombreux dysfonctionnements