Politique

Non au nihilisme !

La vox populi, les positions des internautes, ne constituent pas pour moi une opinion taboue. Je n’ai jamais eu peur d’être minoritaire. C’est facile parce que je ne suis candidat à rien et que mon seul repère, c’est le service du bien commun partant de convictions profondes.


L’antiparti est à la mode. Je les défends pour une simple raison, c’est qu’il n’y a pas de vie démocratique sans partis politiques. Ceux qui plaident pour un despotisme éclairé, doivent l’énoncer clairement au lieu d’avancer masqués en faisant porter le chapeau uniquement aux partis.

Lire aussi| R&D, entrepreneuriat et formation au menu du nouveau partenariat CGEM/UM6P

Ma position est très claire, elle s’articule autour de 3 faits historiques :

– Nous sommes sortis d’une période où le clivage était un clivage de légitimité. Mais le problème, c’est que la fin de cette guerre de légitimité n’a pas laissé place à des divergences doctrinales autour des politiques publiques.

– Un parti doit avoir un positionnement idéologique, un référentiel, un projet sociétal, un programme. Aucun ne remplit les trois cases. Les dérives nées de la pensée ultralibérale ont déstructuré cette conception des partis.

– L’Etat profond a utilisé cette période pour affaiblir l’autonomie de décision des partis, en faisant des larbins.

Lire aussi| Le Maroc peut profiter de la guerre géopolitique du Gaz européen

Bien sûr qu’il y a un désert conceptuel dans notre vie politique, que la démocratie interne ne fonctionne pas et que l’encadrement des populations n’est pas au rendez-vous.

Mais rejeter la classe politique, ne pas participer aux élections, c’est du nihilisme. Si les Marocains veulent renforcer la construction démocratique, ils doivent participer à l’activité politique, même si les odeurs ne sont pas réjouissantes.

 
Article précédent

Coronavirus : prolongation de deux semaines des mesures de précaution

Article suivant

Othman Omary : «les banques africaines doivent renforcer leur proposition de valeur dans le paiement mobile»