Energie renouvelableFlash-eco

Noor Ouarzazate III entame la dernière phase

Le groupe d’ingénierie et de technologie Sener s’apprête à entamer les derniers essais à Noor Ouarzazate III, après avoir achevé, en août dernier, la première synchronisation de l’installation solaire. Avec ces étapes clés, Sener entame la dernière phase avant la mise en service commerciale de la centrale et sa livraison finale au client.


Il s’agit de la deuxième installation équipée de la technologie de tour centrale et du système de stockage de sels fondus conçue par Sener. Noor Ouarzazate III est également l’une des premières au monde à appliquer cette configuration à une échelle commerciale. Les hautes performances de cette technologie permettent d’atteindre des températures optimales comparées aux autres technologies CSP. Les températures élevées maximisent l’efficacité thermodynamique et permet de gérer l’énergie solaire et répondre à la demande du réseau, même en l’absence de rayonnement. Cette caractéristique unique du CSP change radicalement le rôle des sources d’énergies renouvelables à l’échelle mondiale.

Pour le cas de la centrale solaire Noor Ouarzazate III, Sener a pris en charge l’ingénierie conceptuelle, qui comprend l’installation, l’ingénierie détaillée, la fourniture des équipements du système de stockage thermique, l’ingénierie et la construction du champ solaire et du récepteur des sels fondus ainsi que la mise en service totale de la centrale. Celle-ci devra être livrée au client a la fin de 2018.

 
Article précédent

BERD : prêt de 4,3 millions d’euros au secteur marocain des emballages

Article suivant

Challenge #664