Energie renouvelable

Noor : voici les conditions du nouvel appel à projets lancé

Afin d’encourager la mise en œuvre de projets solaires par des opérateurs privés dans le cadre de la loi n° 13-09, le ministère  de l’Énergie, des Mines et de l’Environnement (MEME) et l’Agence marocaine pour l’énergie durable (Masen) annoncent le lancement de l’appel à projets relatif au programme d’allocation de capacités dans des sites qualifiés et pré-équipés par l’Agence pour le développement de projets photovoltaïques, d’une puissance totale d’environ 400 MW, qui constituent la première phase de Noor PV II.


Suite à l’appel à Manifestation d’Intérêt relatif à la 1ère phase du programme solaire multi-sites Noor PV II et compte tenu du fort intérêt exprimé par les opérateurs nationaux et internationaux, le MEME et Masen ont annoncé le lancement de l’appel à projets constituant la deuxième et  dernière étape du processus de sélection des opérateurs privés dans le cadre de cette 1ère phase dudit Programme. Afin de permettre aux différents adjudicataires retenus à l’issue de ce processus concurrentiel de développer des projets photovoltaïques dans le cadre de la loi 13-09, Masen mettra à leur disposition des sites qualifiés et pré-équipés, ainsi que l’accès aux infrastructures de raccordement au réseau électrique national. Plusieurs sites, répartis sur différentes régions du Royaume, ont été  identifiés dans le cadre de cette 1ère phase.

Lire aussi | Sorexi investit plus de 100 MDH dans la région d’Agadir

La sélection tient compte d’une série de critères incluant l’adéquation à la technologie solaire photovoltaïque, l’accessibilité, la topographie, l’acceptabilité environnementale et sociale, ainsi que l’absence de concurrence avec d’autres activités économiques. Ces sites sont localisés  à  proximité de Sidi  Bennour, Kelaâ  Sraghna, Taroudant, Bejaâd, El Hajeb et Ain Beni Mathar. Les entreprises intéressées à participer audit programme sont invitées à télécharger l’avis d’appel à projets, et ce à compter du 1er janvier 2021. La date limite pour la soumission des dossiers de demande de retrait du document d’appel à projets est fixée au 31 janvier 2021 à 16h00 heure marocaine.

Lire aussi | Coronavirus : la Chine approuve le premier vaccin de Sinopharm

Pour rappel, ce programme fait partie du plan de développement de projets intégrés de production d’électricité à partir de sources d’énergies renouvelables d’une capacité totale minimale additionnelle de 6000 MW d’ici 2030. Ces objectifs visent notamment à porter la contribution des énergies renouvelables dans le mix électrique national à plus de 52% à horizon 2030.

 
Article précédent

2021 : les perspectives de J.P. Morgan [Document]

Article suivant

Vaccination anti-Covid : les 10 facteurs clés qui garantiront la réussite de l’opération selon Dr. Tayeb Hamdi