Flash-eco

Notation : S&P dubitatif sur le risque bancaire marocain


Standard & Poor’s classe le secteur bancaire national dans le groupe «7» sous sa méthodologie BICRA (Banking Industry Country Risk Assessment) ; laquelle classe les pays sur une échelle de 1 à 10, où le groupe «1» représente les risques, économique et industriel, les plus faibles. Les importants besoins des institutions marocaines en trésorerie et leur forte dépendance de la Banque centrale auraient motivé l’appréciation de l’agence de notation. Les autres pays également classés dans le groupe «7» sont la Russie, la Turquie et le Sénégal.

 
Article précédent

Report de la hausse du prix du pain

Article suivant

Ciment : Holcim Maroc ne cache pas ses appréhensions