International

Notre Dame de Paris : La piste accidentelle privilégiée

La piste accidentelle « semble privilégiée » dans le terrible incendie qui a ravagé lundi soir la célèbre cathédrale Notre Dame de Paris plongeant la France tout entière dans l’émoi et la consternation.


« Rien ne va dans le sens d’un acte volontaire » et « la piste accidentelle est privilégiée à ce stade », a déclaré mardi le procureur de Paris Rémy Heitz, qui a tenu à souligner que « les investigations ne font que commencer ».

Le procureur a également confirmé le début des auditions de témoins mais aussi d’une quinzaine d’ouvriers et d’employés de cinq entreprises qui intervenaient sur le site, formant l’espoir que ces témoignages puissent permettre de mieux connaître « les circonstances dans lesquelles l’incendie s’est déclaré ».

Selon les médias de l’hexagone, la police judiciaire parisienne a mobilisé près de 50 enquêteurs sur cette enquête, qui s’annonce « longue et complexe ».

Par ailleurs, Une réunion de ministres, dirigée par Edouard Philippe, s’est tenue mardi matin à Matignon afin de préparer un « plan de reconstruction » de ce symbole de la France.

Cette réunion à huis clos a notamment porté sur les « propositions qui vont être faites au président de la République » pour reconstruire la partie supérieure de Notre-Dame, dont une large partie du toit multicentenaire et la flèche datant du XIXe siècle ont brûlé.

La cathédrale Notre Dame de Paris a été ravagée lundi par un gigantesque incendie qui s’est déclaré peu avant 19H00 et s’est propagé à grande vitesse, emportant la toiture de ce haut lieu de la spiritualité construit entre le XIIe et le XIVe siècle au coeur du Paris médiéval.

Monument historique le plus visité d’Europe, la cathédrale Notre Dame de Paris est inscrite au patrimoine mondial de l’humanité depuis 1991.

Le bâtiment est mondialement connu pour son architecture mais aussi grâce au chef-d’oeuvre de Victor Hugo, « Notre-Dame de Paris », roman maintes fois adapté au cinéma, notamment par les studios Disney, ou en comédie musicale.

Chaque année, entre 12 à 14 millions de touristes visitent ce chef-d’oeuvre de l’architecture gothique situé sur l’île de la Cité.

 
Article précédent

Crédit du Maroc s’associe à la BERD pour lancer la "Green Value Chain"

Article suivant

SIAM 2019 : SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan préside à Meknès l'ouverture du salon