Entreprises & Marchés

« Nous avons appliqué une décote de 15 % afin qu’un large public puisse souscrire au titre Résidences Dar Saada »


Après une décennie satisfaisante, en termes de réalisations, de résultats et d’acquisition de notoriété, la famille Berrada Sounni a décidé de donner une impulsion décisive aux capacités d’investissement de sa filiale « Résidences Dar Saada » en l’introduisant à la bourse de Casablanca. Dans cet entretien, Majid Benmlih, Administrateur de Dar Saada et Directeur général du Groupe Palmeraie Développement, revient sur les nouvelles ambitions de la filiale du groupe Palmeraie Holding et de ce qu’elle attend  de la bourse.   par ADAMA SYLLA

Challenge : Après l’ouverture du capital de Résidences Dar Saada en mars 2011, qui lui a permis de drainer 1,1 milliard de DH, voilà l’entreprise qui récidive, cette fois, via l’introduction en bourse. Quelles sont les motivations de cette introduction ?

Majid Benmlih. L’introduction en bourse poursuit plusieurs objectifs qui concourent au même but : consolider le leadership de Résidences Dar Saada, comme acteur majeur sur le marché de la promotion de logements sociaux et moyen standing au Maroc, et promouvoir son ouverture à l’international. A travers cette IPO, nous allons poursuivre l’ouverture du capital de la Société, entamée en 2011, pour institutionnaliser encore davantage son actionnariat et ce, grâce à l’arrivée d’investisseurs institutionnels de renom. Aussi, la notoriété de Résidences Dar Saada sera-elle ainsi consolidée auprès de la communauté financière et du grand public.  Nous voulons également offrir à la Société l’opportunité de franchir un nouveau palier en termes de croissance, à travers l’acquisition d’une réserve foncière de qualité et l’augmentation de ses capacités de production. Nous allons ainsi poursuivre ce qui fait la force de notre savoir-faire : proposer à nos clients des logements de qualité. Enfin, nous allons développer une identité forte, cohérente et renforcer la proximité de la Société avec ses clients. Cette introduction en bourse est en outre l’occasion de motiver encore plus et fidéliser nos collaborateurs qui sont le moteur principal de croissance de la Société et il est important de les associer au capital.

Dans un contexte difficile, une entrée en Bourse avec un cours de 215 DH, n’est-ce pas risqué ? Les conditions du marché ont freiné les ardeurs de plusieurs candidats…

Résidences Dar Saada est un promoteur dynamique et en pleine croissance. Ses performances sont en constante croissance depuis 2011, ses projets sont ambitieux et l’optimisation constante de ses process est un réel garant de perspectives d’évolution importantes. Le calendrier de l’introduction, qui a fait l’objet d’un examen minutieux du management, de notre Conseil d’Administration et des banques conseil, rejoint d’ailleurs les fondamentaux de croissance intrinsèques à la Société. La valorisation de l’entreprise, qui a fait l’objet d’une étude approfondie, reflète ainsi la valeur réelle et prudente de la société.  En sus, nous avons appliqué à cette valeur une décote de 15% afin qu’un large public puisse souscrire au titre Résidences Dar Saada. Il est important de préciser que cette valorisation s’appuie sur un business plan qui est exclusivement constitué de projets développés ou en cours de développement et sur lesquels la Société possède un degré élevé de certitude quant à leur contenance urbanistique.  A cet égard, il est à noter que la société a pré-vendu plus de 14 000 logements. Rappelons que, selon le ministère de l’Habitat et de la Politique de la Ville, le Maroc présente un déficit important de logements qui est loin d’être résorbé. Or, sur les trente fonciers de la réserve de Résidences Dar Saada, seuls deux n’ont pas le statut urbain et représentent une réserve foncière à moyen et long terme. La réserve foncière de la Société est donc extrêmement qualifiée et concentrée dans des zones à forte demande. Depuis trois ans, Résidences Dar Saada enregistre une croissance annuelle moyenne de son chiffre d’affaires de l’ordre de 80 %. La Société a par ailleurs réalisé l’ensemble des objectifs communiqués lors de l’emprunt obligataire en 2012. Elle bénéficie enfin d’une santé financière saine et d’une excellente notoriété. Ajoutons à cela, le fait que nos résultats sont estimés sur une base cash, puisque nous avons des créances clients qui sont à des niveaux très faibles. Tous ces paramètres laissent ainsi espérer une évolution positive du titre. Précisons aussi que sur les trois prochaines années, Résidences Dar Saada payera un minimum de 40 % de dividendes.

Qu’attendez-vous du marché boursier ?

Il va nous permettre de diversifier nos sources de financement de Résidences Dar Saada, mais aussi de renforcer l’image de la Société. Le jugement du  marché et des investisseurs sur la valeur de la Société et ses performances vont en outre inscrire davantage Résidences Dar Saada dans la logique de transparence dans laquelle la Société s’inscrit depuis des années. Sur ce point, il faut souligner que, depuis 2012, Résidences Dar Saada  publie ses comptes suite à l’appel public à l’épargne réussi en juin de la même année. Une partie de cette opération de levée de fonds obligataires de 750 millions de DH est d’ailleurs cotée à la bourse de Casablanca.
Quelles sont les perspectives d’évolution de Résidences Dar Saada ?

Comme indiqué précédemment, la demande en logements sociaux et moyen standing est très forte au Maroc et l’offre ne parvient pas à la satisfaire entièrement. En raison de l’évolution démographique et de l’urbanisation croissante du pays, cette demande ne baissera pas d’ici la prochaine décennie. Dans ce secteur, Résidences Dar Saada se positionne comme un acteur majeur et ce, grâce à une offre importante localisée dans des zones géographiques à forte demande : Casablanca, Marrakech, Agadir. En plus d’être en prospection permanente de fonciers capables de porter ce type de logements, la Société réalise ses projets en conformité avec des normes et un véritable savoir-faire orienté vers la satisfaction du client. Cette culture de la qualité et du service font que la Société ne rencontre aujourd’hui, aucune difficulté dans la commercialisation de ses projets. ■

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traite et les analyse. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Intel coopère avec le gouvernement

Article suivant

Le SIB pour donner un nouveau souffle au secteur