AutoAutomobile

Nouveau Peugeot 2008 : Transfiguré

Peugeot vient de lancer son nouveau 2008 restylé et le moins que l’on puisse dire, c’est que les transformations opérées ont subtilement virilisé son physique avec un style désormais plus baroudeur que jamais, qui l’inscrit clairement dans la famille des SUV. S’il opère dans un segment où la concurrence fait rage, ses qualités intrinsèques préservées et sa construction sérieuse en font toujours un excellent choix. par Frédéric Mességué


L’art de se renouveler sans toucher les fondamentaux qui ont fait son succès. C’est la recette appliquée par Peugeot avec son 2008 récemment restylé. La marque du lion vient de procéder au lancement dans le Royaume de son nouveau 2008 et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’avec un lifting qui peut paraître léger en apparence, le résultat final n’en reste pas moins excellent, tant le visage de ce crossover urbain a changé. La Sopriam, l’importateur officiel de la Peugeot au Maroc, avait choisi le cadre du Golf de Bahia à Bouznika pour nous présenter cette phase II dont la mission est d’ancrer plus profondément son 2008 dans le segment des SUV. Et au vu des résultats, c’est plutôt réussi. Les designers de Peugeot ont procédé par petites touches qui peuvent apparaître mineures, car il s’agit essentiellement d’un restylage esthétique mais elles transfigurent le 2008 en virilisant son style. De quoi lui permettre de reprendre son leadership, lui qui figure, après trois ans d’une belle carrière, à une centaine d’unités seulement derrière les Renault Captur et Nissan Juke.
Cette mise en beauté a porté pour l’essentiel sur la face avant. Ainsi, on trouve désormais une calandre verticale, des petits masques au-dessus des projecteurs, un capot plus long et plus horizontal qui rehausse la voiture et des feux arrière griffés à la couleur chaude pour un effet 3D très profond : une signature lumineuse que l’on retrouve désormais sur d’autres productions de la marque. Il y a là comme un symbole, le signe d’un renouveau, celui d’un constructeur bien décidé à faire de ses voitures des automobiles qui procurent beaucoup de plaisir et une émotion visuelle lorsqu’on les aperçoit.

Plus agressif
Car il y a fiere allure ce 2008, notamment dans ses nouvelles teintes dont un rouge Ultimate très séduisant issu de la 308 GTi. Plus agressif avec ses sabots moteurs, ses extensions d’ailes et de petits détails comme ses canules d’échappement à l’arrière, il abandonne l’orientation break et le côté plus généraliste de la première version, pour s’inscrire pleinement dans l’univers des SUV. Cette mise à jour incarne également mieux le nouvel esprit Peugeot que souhaite impulser le top management de la marque et qui doit, selon les explications que nous a données Hatim Bouzhair le directeur marketing de Peugeot au Maroc, allier l’allure, l’excellence et le design.

Une finition de bon aloi
A son volant, on retrouve l’univers Peugeot et notamment le i-Cockpit qui fait la singularité de ce SUV urbain en créant ce sentiment de profondeur très agréable lorsque l’on conduit. Original et différent, ce i-Cockpit permet une conduite coulée favorisant l’attention et la concentration. Surtout avec le petit volant au diamètre très sport qui donne de suite envie de conduire et non de juste se déplacer. Ce combiné tête haute offre également une position de conduite plus détendue grâce à une ouverture des bras moindres et des mains positionnées plus bas. Cette innovation permet, sans quitter la route des yeux, de s’informer de la vitesse et des manomètres de bonne marche du moteur puisqu’ils sont concentrés dans l’axe du regard. On profite ainsi des qualités routières et de la douceur des commandes de cette Peugeot. Les liaisons au sol et l’amortissement offrent cette douceur et cette précision propres aux productions de la marque. C’est d’autant plus manifeste lorsque le 2008 est animée par le nouveau bloc diesel 1,6 l e-HDI de 92 ch à la fois très souple (260 Nm à 1 750 trs/mn) et au punch appréciable autorisant des reprises franches et une conduite fluide très rassurante.
L’arrivée d’un système Stop and Go procure à cette motorisation un appétit d’oiseau avec un remarquable 4 litres aux cent en conduite mixte. Dans l’habitacle particulièrement lumineux, la finition et les ajustages sont de bonne facture, les matériaux agréables au toucher et le niveau d’équipement appréciable, notamment sur les versions Active et Allure richement équipées. Notons l’arrivée d’une version GT Line particulièrement séduisante (avec son système de motricité adapté baptisé Grip Control) qui chapeaute une gamme resserrée et cohérente. Avec un prix d’attaque de 179 900 DH (en version Access dotée du 1,6 l HDI de 75 ch) qui positionne plutôt bien le nouveau venu par rapport à la concurrence, c’est plutôt dans ses versions Active à 196 900 DH et surtout Allure à 215 000 DH que se fera le gros des ventes du 2008. ■

 
Article précédent

Gabon : des observateurs de l’UA pour le recomptage des voix

Article suivant

Spéciale fête de la jeunesse : Parade triomphale