Automobile

Nouveauté : Africa Motors investit le segment des SUV avec DFSK

Africa Motors (Groupe Auto Hall), importateur exclusif de la marque DFSK, poursuit tambour battant sa stratégie de développement dans le Royaume. Outre l’élargissement de sa gamme d’utilitaires et la mise en route de son unité de montage automobile, l’opérateur vient de faire son incursion dans le segment des SUV.


C’est en grande pompe et dans le cadre d’une soirée festive remarquée qu’Africa Motors, l’importateur de DFSK dans le Royaume, a levé le voile sur quelques-unes de ses ambitions pour cette année 2020. L’occasion pour Abdellah El Mouadden, Directeur général d’Africa Motors, d’effectuer une rétrospective sur la présence de la marque dans le Royaume dont les activités commerciales ont débuté courant 2015. «Depuis notre arrivée sur le marché des véhicules utilitaires légers, plus particulièrement dans le segment des petits pick-up, nous avons vendu à ce jour plus de 4 000 unités». Et le Directeur général de la marque chinoise d’ajouter : «à fin 2019, nous avons décroché la troisième place du podium s’agissant des ventes de VUL neufs avec 11 % de parts de marchés, sachant que sur les derniers mois de l’année, nous étions en tête du classement des ventes sur ce segment».

Abdellah El Mouadden, Directeur général d’Africa Motors.

DFSK, leader du marché des VUL

Du reste, l’année commerciale 2020 a débuté de la meilleure façon qui soit pour l’opérateur dans la mesure où, à fin janvier, il a occupé la tête du segment avec 20 % de parts de marché. Le staff d’Africa Motors qui entend poursuivre sur son trend haussier afin de conserver cette année son leadership dans son segment. Pour ce faire, de nouveaux utilitaires sont venus agrémenter la gamme existante, dont un pick-up diesel de plus grande taille baptisé Supercab et tarifé à 149 000 DH. Il peut accueillir dans la cabine le conducteur et deux passagers, sa charge utile pouvant aller jusqu’à 1 400 kg. Faut-il y ajouter, entre autres nouveautés, la présence de fourgons, dont le C35, qui affiche une plus grande capacité de charge en volume.

Lire aussi : Abdellah El Mouadden, DG d’Africa Motors : « Nos ambitions sont grandes au Maroc et en Afrique»

Des véhicules assemblés localement

Faut-il se souvenir que le 20 juin 2019, le staff d’Africa Motors et son partenaire DFSK avaient paraphé un accord de coopération stratégique relatif à la mise en service d’une plateforme industrielle d’assemblage de véhicules. Et c’est le DFSK K01 qui devait être monté localement. Six mois plus tard, la production a démarré et les chaînes d’assemblage de l’opérateur tournent à plein régime. «Auto Hall détenait déjà une plateforme industrielle à Ain Sebaâ pour laquelle nous avons effectué un investissement d’appoint» s’est exprimé M. El Mouadden. Et de poursuivre : «les premiers véhicules sont sortis comme prévu fin décembre avec également une multitude de déclinaisons de carrosseries assemblée dans notre usine».  

L’ensemble du staff dirigeant de Auto Hall, dont Abdellatif Guerraoui, Président Directeur Général du Groupe, était présent lors du lancement de la nouvelle gamme de SUV de DFSK.

Le segment des SUV en ligne de mire

Mais les ambitions d’Africa Motors et de son partenaire DFSK ne s’arrêtent pas en si bon chemin. Ils viennent en effet d’ajouter une nouvelle corde à leur arc en investissant le segment des SUV. La gamme intègre désormais le Glory 580, un SUV spacieux de 7 places, disposant d’une liste d’équipement pléthorique. Sous le capot, il se voit doter d’une motorisation essence 1,5 litre turbo de 150 chevaux. Comptez 239 000 DH pour repartir au volant de ce modèle. À moins d’opter pour le Glory ix5, un SUV premium coupé de belle facture. Il se voit animé par un 1,5 litre turbo essence de 180 chevaux et dispose, lui aussi, d’un tarif de lancement compétitif de 299 000 DH. Et comme gage de qualité, une garantie de sept ans (ou 150 000 km) est offerte aux clients, ce qui atteste du sérieux du constructeur chinois et de la qualité de ses produits. L’opérateur qui garde sous le coude d’autres surprises de taille et qui pourrait bien passer à la vitesse supérieure en matière de production automobile locale. Affaire à suivre !

Le staff du constructeur chinois était également sur place à l’occasion de cet événement.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

« Ach Waqe3 » : l’actualité décryptée par Jamal Berraoui

Article suivant

Résultats financiers: CIH Bank tire son épingle du jeu en 2019