Auto

Nouveauté Jeep Cherokee Roulez jeunesse !

Du nouveau chez Jeep dans le Royaume qui étrenne dans ses showrooms la dernière livrée du Cherokee, tout au moins la version restylée, dont la mise à jour a été dévoilée à l’international début 2019. Ajoutez-y une palette d’équipements de confort et de sécurité, en plus d’un tarif de lancement pour l’aider à bien prendre son envol dans un segment très concurrentiel ! 


Tout vient à point à qui sait attendre et le moins que l’on puisse dire, c’est que la gamme de Jeep dans le Royaume est désormais au grand complet. Du Renegade au Compass, en passant par le Cherokee, le Grand Cherokee et le Wrangler, la clientèle a désormais l’embarras du choix. Qu’est-ce qui change dans ce Cherokee remanié? D’abord sa silhouette qui a fait l’objet de quelques ajouts cosmétiques bien dosés comme la partie avant et arrière dont le design des feux à LED a évolué ; idem pour le bouclier avant et arrière. Objectif: harmoniser la silhouette de ce SUV compact avec les dernières productions de la marque. Une seule finition est proposée par l’importateur, à savoir «Night Eagle». Ce qui se traduit notamment par de nouvelles jantes en alliage de 18 pouces «gloss black» et une finition intérieure dite «piano black». 

Une finition bien lotie 

L’habitacle n’a pas été oublié, la présentation s’étant vue modernisée, ne serait-ce que par la présence de nouveaux habillages et de matériaux un peu plus cossus. Le Cherokee qui étrenne le nouveau système multimédia «Uconnect» très cher à FCA, un écran tactile aussi réactif qu’intuitif de 8,4 pouces assorti de la connectivité Apple CarPlay et Android Auto. L’habitacle, qui fait la part belle à une sellerie en cuir, dispose du toit ouvrant électrique qui court du pare-brise vers l’arrière du véhicule et intègre une flopée d’équipements de confort. Aussi, quelques rangements en sus viennent agrémenter l’habitacle ; autant de petites attentions qui facilitent la vie au quotidien. Ajoutez-y le coffre qui profite d’une ouverture électrique mains libres. Pratique ! 

En diesel bien sûr !   

Sous le capot, on retrouve le 2,2 litres turbo diesel MultiJet II qui délivre 200 chevaux. Il se voit épaulé par une boîte de vitesses automatique à 9 rapports, en plus du Stop & Start. De quoi disposer de suffisamment de puissance pour battre le pavé marocain. Mais comme toute Jeep qui se respecte, le Cherokee raffole des pistes caillouteuses et sablonneuses où il se déjoue de tous les pièges du terrain avec une efficacité déconcertante grâce à sa transmission intégrale et à ses béquilles électroniques. À noter que deux autres niveaux de finition (Longitude et Limited) viendront étoffer la gamme disponible. Sachez que ce fringuant Cherokee bénéficie d’un tarif de lancement jusqu’au 20 février prochain de 409 000 DH (au lieu de 444 300 DH). 

 
Article précédent

Scooters électriques e-moto tisse sa toile

Article suivant

Nouveauté Peugeot e-208 Féline et à pas feutrés