Auto

Nouveauté Jeep Compass : Il remet ça

Il vient tout juste de débuter sa commercialisation dans le Royaume ! Lui, c’est le Jeep Compass nouvelle formule. Pas de gros changements à signaler sur l’engin, juste quelques petits ajustements qui lui permettent de poursuivre allègrement sa carrière dans un segment, celui des SUV compacts, où la concurrence se veut des plus rudes. 


Du nouveau chez FCA Morocco qui accueille le dernier millésime du Jeep Compass. Pour la petite histoire, l’engin qui a été fabriqué à Toluca au Mexique a vu sa production rapatriée à Melfi, l’une des plateformes italiennes de construction automobile du Groupe FCA. Bonne pioche pour la clientèle émanant notamment d’Europe ou d’Afrique, dans la mesure où la disponibilité de l’engin et les délais de livraison s’en trouvent considérablement raccourcis. Quoi de neuf pour ce Compass «made in Melfi» ? Disons qu’il combine les aptitudes légendaires de la marque sur route et en tout-terrain, avec une technologie éprouvée et un panel d’assistance à la conduite complet. Pour autant, l’engin conserve les qualités esthétiques qui ont contribué à son succès avec une silhouette bien dans l’air du temps. C’est surtout le nuancier de couleurs qui évolue avec cinq nouvelles teintes de carrosserie. Ajoutez-y une palette de jantes inédites; six au total. Pas de changements notables esthétiquement à bord, inutile de changer une recette qui plaît ! En revanche, un soin particulier a été pris par le constructeur pour étoffer la dotation en équipements de confort et de sécurité, et ce, dans toutes les variantes de finitions. 

Richement doté 

Dans le détail, la finition d’entrée de gamme «Longitude» offre notamment le volant en cuir, le système Start & Stop, les jantes de 17 pouces, le radar de recul, l’écran Uconnect de 7 pouces, le régulateur de vitesse, le système d’ouverture des portes sans clé, voire la climatisation automatique bi-zone. À moins de lui préférer, et c’est inédit, la version de milieu de gamme estampillée «Night Eagle», reconnaissable visuellement avec ses éléments noirs et son look sombre, comme en attestent, entre autres, la calandre, les phares antibrouillard, les jantes 18 pouces noires, voire les insignes «Jeep» et «4×4», tous en noir brillant. De quoi insuffler un look agressif à l’ensemble. Reste la version la plus huppée baptisée Limited qui comprend, des sièges en cuir, chauffants et électriques pour les sièges avant (8 positions), un régulateur de vitesse adaptatif, un système audio alpine, un radar avant, une aide au stationnement parallèle et perpendiculaire, un tableau de bord avec écran TFT 7 pouces, des barres chromées de toit et un coffre à l’ouverture électrique. Un SUV compact qui se voit animé dans le Royaume par le 1,6 litre diesel de 120 chevaux pour 320 Nm de couple associé à une boîte de vitesse manuelle à six rapports. Petit détail qui a son importance, le rapatriement de la production du Compass en Italie laisse augurer l’arrivée prochaine de versions électrifiées 4×4 animées par un nouveau bloc turbo essence. Le Compass qui bénéficie d’un tarif promotionnel en entrée de gamme (Longitude) à 259 900 DH (au lieu de 269 900 DH), la version intermédiaire (Night Eagle) étant tarifée à 289 900 DH, quand le modèle le plus huppé (Limited) est estimé à 319 900 DH.

 
Article précédent

Ford Kuga Plus séducteur que jamais

Article suivant

Marché automobile Tout n’est pas si mal