Auto

Nouveauté : Joli mélange des genres

Pleins phares sur l’une des dernières nouveautés en date dans les showrooms d’Audi, à savoir la deuxième génération du Q3 qui a amorcé depuis peu sa commercialisation dans le Royaume. Ce même Q3 qui voit double puisqu’il est décliné aussi en une variante Sportback au hayon incliné, au profil musclé et à la croupe plus rebondie. Un joli mélange des genres qui permet à la marque aux anneaux d’élargir son spectre client. 


L’Audi Q3 a fait peau neuve et il le fallait, tant le segment des SUV compact premium bouillonne de nouveautés. Pour le coup, le staff d’ingénierie est reparti d’une feuille blanche, diagnostiquant le bon et le moins bon du modèle précédent. Principale critique, l’espace à bord, notamment aux places arrière, qui semblait assez juste. Pour ce qui est de son design, de sa présentation intérieure et de ses performances d’ensemble, l’ancienne génération du Q3 avait fait très bonne impression. En clair, cette nouvelle génération voit ses proportions évoluer. Elles sont comparables à celles d’un Tiguan dont le Q3 reprend la plateforme MQB. Côté design, il s’inspire de la nouvelle charte stylistique d’Audi. Dans l’ensemble, sa silhouette est musclée et pour peu que l’on opte pour le pack extérieur S-line, les pare-chocs, les garnitures de seuil et le diffuseur arrière confèrent à ce SUV un look encore plus sportif.

Plus accueillant

Concrètement, l’engin grappille de précieux centimètres par rapport à son prédécesseur. Il mesure désormais 4,48 m de long, 1,84 m de large et 1,58 m de haut ; de même que son empattement a été sensiblement allongé de 77 millimètres. À l’arrière, la banquette rabattable est coulissante sur 15 cm, ce qui a le mérite de laisser, au choix, plus de place pour les jambes des passagers ou pour leurs bagages. Puisque l’on parle des bagages, le volume du coffre frise les 530 litres. Et pour peu que l’on avance la banquette arrière, le coffre peut cuber jusqu’à 675 litres. Par ailleurs, plusieurs rangements de bonne contenance sont disséminés dans l’habitacle. L’intérieur joue lui aussi la carte de la modernité avec des effets en 3D, le tout bénéficiant d’une finition très sérieuse, à la hauteur des standards de la marque d’Ingolstadt. Fini les commandes analogiques, l’instrumentation de bord passe au tout numérique. De série, le Q3 intègre un écran MMI de 10,25 pouces en lieu et place du tableau de bord habituel.

Équipements pléthoriques

Il va sans dire que la dotation en équipement de confort et de sécurité est bien fournie : régulateur de vitesse, aide au stationnement, caméra 360… d’autres équipements optionnels de sécurité comme le régulateur de vitesse adaptatif, les projecteurs Audi Matrix LED sont disponibles. Et la liste est encore longue ! Côté moteur, Audi Maroc a misé sur le 2,0 litres TDI de 150 chevaux. Ses 340 Nm de couple disponible dès 1 750 tr/min sont les bienvenus pour fournir des relances suffisantes aux 1 700 kg du Q3. Un bloc qui se voit associé dans le Royaume à une boîte de vitesses automatique S-Tronic à sept rapports. Disponible en quatre niveaux de finitions (Premium, Advanced, Design et S-Line), le nouvel Audi Q3 se négocie à partir de 404.000 DH et culmine jusqu’à 524.000 DH s’agissant de la version la plus huppée. 

 
Article précédent

Covid-19 : un scénario probable de croissance à 4% au Maroc dès la reprise mondiale

Article suivant

Covid-19 : sommé de démissionner, Dr Moncef Slaoui se défend [Vidéo]