Automobile

Nouveauté Peugeot 3008 : un retour très prometteur

L’actualité brulante du 3008 dans le Royaume, c’est l’arrivée sur le marché des véhicules neufs de la version restylée du SUV compact phare de Peugeot. Ce qu’il faut retenir, c’est que le succès de l’engin au niveau mondial ne se dément pas, y compris dans le Royaume, et ce, depuis 2016, date de son lancement officiel. Pour autant, la marque au lion a préféré lui redonner un petit coup de jeune, histoire de surfer encore un peu plus sur la vague du succès. 


Entretenir la flamme, bien qu’elle se soit montrée toujours très ardente dans le cas de la deuxième génération du 3008, telle a été la volonté du staff d’ingénierie de Peugeot avec ce restylage de mi-carrière. L’occasion, d’une part, d’harmoniser la silhouette de l’engin avec la nouvelle charte stylistique de la marque et, d’autre part, de créer un effet nouveauté toujours bénéfique auprès de la clientèle. De quoi permettre de booster le volume de vente d’un modèle qui dispose déjà d’une belle notoriété dans son segment. Pour Sopriam, l’importateur de la marque, ce fut aussi l’occasion d’affiner le positionnement prix-équipements du 3008, y compris celui du 5008 (désormais plus attractif financièrement), dont la commercialisation débutera sous peu et qui entend séduire une clientèle de SUV familiaux. Revenons-en au 3008 qui, dans le détail, s’est repoudré le nez. En effet, l’évolution majeure sur le plan du style n’est autre que sa partie avant inédite avec, notamment, ses feux redessinés à technologie Full LED et ses crocs lumineux du plus bel effet qui font désormais partie du style Peugeot. Ajoutez-y une très originale calandre avant. A l’arrière, de nouveaux feux modernisés adoptent aussi  la technologie Full LED avec, en prime, des clignotants à défilement. Quelques évolutions viennent agrémenter la cellule habitable au rang desquels le fameux i-cockpit cher à la marque qui dispose en option d’un nouveau combiné avec une meilleure qualité d’affichage ; idem pour le nouvel écran tactile de 10 pouces à l’ergonomie plutôt bonne. Pour le reste, Peugeot n’a pas changé grand-chose et c’est tant mieux, car la présentation originale du mobilier intérieur et la qualité d’assemblage telle qu’aperçue sur le modèle précédent sont toujours d’actualité.

Lire aussi | Moncef Slaoui nommé directeur scientifique de Centessa Pharmaceuticals

Qualités dynamiques préservées 

Faut-il préciser que quatre finitions sont au programme (Active, Allure, GT et GT Black Pack) et que du reste, l’entrée de gamme est déjà fort bien lotie. Pour peu que l’on grimpe d’un étage (finition Allure), on dispose, entre autres, de l’accès et du démarrage mains libres, de l’aide au stationnement, des jantes en alliages, de la recharge smartphone sans fil… En attendant de voir débarquer prochainement des motorisations hybrides rechargeables, le 3008 capitalise dans le Royaume sur ses diesels, dont le 1,5 litre BlueHDI de 130 chevaux et le 2,0 litres HDI décliné en 180 et en 150 chevaux, tous deux associés à une boite automatique à 8 rapports. Outre la puissance très appréciable et les reprises consistantes du 2,0 litres de 150 chevaux que nous avons essayé, on retrouve au volant du 3008 les qualités dynamiques qui ont forgé la réputation de Peugeot. De même que le petit volant participe à l’agrément de conduite et au côté incisif de l’engin qui, au final, est toujours aussi plaisant à conduire. Le nouveau 3008 bénéficie d’une tarification de lancement comprise entre 275 900 DH et 399 900 DH pour la version la plus huppée.

Lire aussi | Khalid Ait Taleb : « Les personnes ayant reçu la première injection vont bénéficier, à partir de ce vendredi, de la 2ème dose du vaccin »

 
Article précédent

Nouveauté Mercedes-Benz Classe S : le summum du luxe et de la sécurité

Article suivant

Vaccination : le Maroc donné en exemple en Europe