Auto

Nouveauté Renault Mégane : Métamorphosée


C’est à l’occasion de la 66ème édition du Salon de Francfort, que Renault a levé le voile sur la toute dernière génération de la Mégane. Une compacte qui place la barre haut sur bien des points, comparée à sa devancière. En témoignent son design plus dynamique et une palette de technologies issues du segment supérieur. Revue de détails sur quelques-uns des points forts qui caractérisent désormais la nouvelle compacte phare de la marque au losange.  D.N.E.S à Francfort David Jérémie

Ce fut l’une des stars de cette dernière édition du Salon de Francfort, la nouvelle Mégane repart à l’assaut de son segment. Une compacte révélée en grandes pompes par Carlos Ghosn sur le stand de la marque. «Après Renault Kadjar, Espace et Talisman, Mégane représente une étape majeure du renouvellement de notre gamme sur les segments C et D», a déclaré lors de cette révélation le PDG de Renault. Les formes rondouillardes mais séduisantes du modèle précédent laissent place à une silhouette beaucoup plus dynamique qui se caractérise notamment, par la nouvelle face avant, identitaire de la marque avec un grand logo vertical, une large calandre et des éléments chromés, qualitatifs sur la face avant et sur les flancs. À l’avant, les feux de jour sont dotés de LED ; à noter que sur les versions plus huppées, elle dispose de LED Pure Vision qui améliore significativement la vision de nuit par rapport à une technologie halogène. A l’arrière, les feux tous types à LED, pour la fonction lanterne, sont allumés en permanence.

Ambiance intérieure valorisante

Plus longue (4.36 m, +64 mm), et plus large que celle qu’elle remplace, cette nouvelle voiture semble faire la part belle à l’habitabilité. Il faut y ajouter le soin porté aux finitions et à la qualité des matériaux contribuant au plaisir de vie à bord. Par ailleurs,  une brochette d’équipements high-tech réservés au segment supérieur est disponible selon les finitions. C’est le cas de l’affichage tête haute en couleurs ; en complément, le cockpit accueille le compteur avec un écran couleur de 7 pouces, la console centrale et l’écran vertical de la tablette tactile R-Link 2 de 8,7 pouces, se trouvent à portée de main. Les sièges, sculptés et enveloppants, offrent de bonnes prestations de confort et de maintien.

L’affichage tête haute en couleurs, l’écran vertical de 8,7 pouces de R-Link 2 et de nombreux équipements d’aides à la conduite viennent agrémenter cette compacte.

Le plein de motorisations

Disponible sur l’Espace et sur le Talisman, le système Multi-Sense est une technologie permettant de personnaliser sa conduite en agissant sur la réponse de la pédale d’accélérateur et du moteur, sur le temps de passage de vitesses avec une boîte de vitesses automatique EDC. Cinq modes de conduite sont proposés: sport, normal, confort. Sous le capot, les moteurs diesel s’articulent autour du dCi de 90, ou 110 chevaux avec boîte automatique à double embrayage EDC à six rapports. Le bloc dCi de 130 chevaux coiffe le sommet de gamme disponible en diesel. Par ailleurs, le TCe de 205 chevaux épaulé par une boîte automatique à double embrayage et à 7 rapports, vient animer la Mégane GT. Le diesel n’est pas oublié puisqu’une version de 165 chevaux, couplée à une boîte automatique à double embrayage et à 6 vitesses est prévue. La nouvelle Mégane sera commercialisée en Europe début janvier, avant d’être progressivement proposée sur ses différents marchés dont le Maroc  ■

 
Article précédent

Le groupe Ménara Holding renforce son pôle BTP par une croissance externe

Article suivant

«Nous voulons rendre nos entreprises plus fortes et plus connectées au marché mondial»