Auto

Nouveauté Renault Talisman : Retour aux affaires

Du nouveau chez Renault avec l’arrivée de la Talisman, une grande berline dont la mission consiste à redorer le blason de la marque au losange dans ce segment de véhicule. Elle devrait y parvenir sans trop de difficultés compte tenu des nombreux atouts qui viennent l’agrémenter. 


Le segment des berlines et des breaks est-il réellement en perte de vitesse ? Certes, sur bien des marchés, il a décru depuis le succès rapide des SUV et des crossovers ces dernières années. Mais il suscite toujours l’intérêt notamment des particuliers et des professionnels susceptibles d’abattre au volant de ce type de voiture, des milliers de kilomètres. Renault revient au-devant de la scène avec la Talisman, un modèle qui opte pour une silhouette classique et statutaire de berline à quatre-portes. Son design ne passe guère inaperçu, surtout sa calandre chromée et ses feux de jour à LED à la signature lumineuse en forme de C. Idem pour la partie arrière qui hérite d’un bandeau lumineux rouge qui court sur la largeur de la malle, un élément de style du plus bel effet que l’on retrouvera sur la nouvelle Mégane.  

1P7B7733-2
Sur la route, la Talisman se distingue par ses qualités dynamiques et ses sensations de conduite personnalisables grâce au châssis 4Control et à l’amortissement piloté.

Habitacle très spacieux

Une berline qui en impose de par ses larges dimensions (4,85 m x1,87 m), avec à la clé une très bonne habitabilité aux places avant et arrière. À bord, la qualité des matériaux est agréable à l’œil comme au toucher. L’ergonomie est soignée, comme en attestent les sièges à réglages électriques (selon les finitions) qui soutiennent parfaitement le corps. Ils disposent à l’avant d’un système de chauffage et de ventilation pour l’assise et le dossier. Différentes couleurs pour l’éclairage d’ambiance, ainsi qu’un réglage d’intensité, le tout pouvant être géré via l’écran central tactile, viennent agrémenter l’ambiance à bord. Les rangements ne manquent pas à bord ; de même que le coffre d’un volume de 608 dm3 est l’un des plus imposants de sa catégorie.

35TALISMAN
L’espace intérieur bénéficie à tous les occupants comme à leurs bagages. Les aménagements suggèrent bien-être et confort à bord.

Négociante en virage

L’un des points forts de la Talisman, c’est son châssis qui lui permet de se démarquer réellement de la concurrence. Elle dispose d’un châssis 4Control associé à l’amortissement piloté. L’objectif étant d’accroître la maniabilité en ville en réduisant le diamètre de braquage et améliorer la stabilité sur route, donc le confort de conduite. Le principe est simple : en dessous de 60 km/h, les roues arrière braquent dans le sens opposé des roues avant. Au-delà de cette vitesse, le braquage devient parallèle. Faut-il préciser que la vitesse où le sens de braquage s’inverse selon les modes de conduite choisis via le système Multi-Sens logé sur la console centrale : 50 km/h en mode Éco, 60 en Neutre et 80 en Sport. Sous le capot, la Talisman dispose au choix de deux blocs essence (le 1.6 TCe décliné en 150 et en 200 chevaux) et de trois diesel (déclinés en trois configurations de puissance 1.6 l dCi 110, 130 et 160 chevaux). Animée par une boîte de vitesses à double embrayage (EDC), notre version d’essai 1.6 dCi de 160 chevaux s’est montrée douce à l’usage. Elle sait se faire plus entreprenante dès que l’on augmente la cadence. Le plus remarquable reste sans conteste le confort de roulement et l’agilité hors pair, notamment en virage système 4Control à quatre-roues directrices, associé à l’amortissement piloté. Bien née, la Talisman n’a rien à envier aux ténors de la catégorie compte tenu de sa liste d’équipements fort complète. Une berline qui viendra étoffer la gamme de Renault Commerce Maroc vers la fin du premier semestre 2015.  ■

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Hakima El Haïté, La ministre marocaine de l'environnement

Article suivant

Maghreb Oxygène souffre de l’effet Samir