FinanceNon classé

Nouvelle consécration pour Casablanca Finance City

Casablanca Finance City (CFC) en phase de devenir un centre financier majeur : ce constat a été établi par Business Insider.


Le magazine américain vient de sortir son classement des dix villes qui « donnent aux investisseurs étrangers un accès à certains marchés financiers qui évoluent rapidement »

La ville de Casablanca, et grâce à Casablanca Finance City, occupe la 5ème place. Ainsi, depuis son entrée à l’index en 2014, la place financière Casablancaise aura gagné 20 places et aura fait mieux que n’importe quelle autre ville située en Afrique du Nord ou au Moyen Orient.

Cette distinction s’inscrit dans la droite ligne des objectifs fixé par Said Ibrahimi, le Directeur général de CFC, à savoir  une plateforme liant le nord et le sud et visant à attirer et encourager, aussi bien les institutions que les investisseurs internationaux, à investir dans le continent, en choisissant Casablanca, comme porte d’entrée, en les faisant bénéficier, entre autres, d’incitations fiscales.

Fin mars, la place financière accueillait déjà 65 clients. Ce chiffre devrait être porté à 100 d’ici la fin de cette année 2015. Un objectif, paraît-il, à porte de main.

Pour rappel, en octobre 2014 et  avril dernier, Casablanca Finance City Authority (CFC) avait obtenu respectivement le prix du «Middle East Capital Markets Summit & Awards» de Dubaï  et  le «Grand Prix des bâtisseurs de l’économie africaine», à Abidjan, lors de la sixième édition dédiée aux «success stories» du continent.

Top 10 des places en phase de devenir des centres financiers majeurs

1-Riyad-Arabie Saoudite

2-Instanbul- Turquie

3-Johannesburg-Afrique du Sud

4-Séoul-Korée du Sud

5-Casablanca-Maroc

6-Panama

7-Doha-Qatar

8-Kuala Lumpur- Malaisie

9-Bangkok- Thaïlande

10-Almaty-Kazakhstan 

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Problème technique à la bourse de Casablanca

Article suivant

Danone confie à SUEZ la gestion de ses déchets industriels au Maroc