Grande distribution

Le groupe Bennani veut financer son expansion africaine

Le groupe Best Financière sort à nouveau sur le marché obligataire pour se financer. Objectif : financer l’expansion africaine de Retail Holding.


Après son bras armé dans l’immobilier commercial, en l’occurrence Aradei Capital, qui y a levé quelque 600 millions de dirhams, en octobre 2018, pour financer son programme d’investissement dans les galeries commerciales, c’est au tour de Retail holding de tendre la sébile aux investisseurs.

Aussi, la structure périphérique du groupe présidé et contrôlé par Zouhir Bennani qui en porte les activités opérationnelles de distribution, vient de finaliser une émission obligataire pour un montant identique (soit 600 millions de dirhams également) ! Mais, si Aradai Capital a réservé une partie de son émission à la bourse de Casablanca, Retail Holding a choisi, elle, d’en faire l’impasse en optant pour un placement totalement privé auprès d’investisseurs qualifiés ayant consenti à lui prêter sur un horizon de 5 ans.

Lire aussi : Le Groupe Best Financière se lance dans l’animation touristique

Toutefois, contrairement aux récentes émissions obligataires de la BMCI, du Fonds d’Equipement Communal, du Crédit du Maroc ou encore Wafasalaf (pour ne citer que les acteurs privés), la maison mère à 51% de Label’Vie a dû accorder aux souscripteurs une garantie des plus solides…et liquides. En effet, Retail Holding a dû nantir une partie de ses titres détenus dans sa filiale cotée à la bourse de Casablanca et qui y capitalisent près de 7 milliards de dirhams. Une première dans les annales du marché financier marocain et plus particulièrement son compartiment de dette privée qui a connu de multiples remous au cours des dernières années avec des défauts de paiement à la pelle ayant touché plusieurs émetteurs de renom tels Alliance, Legler, la Samir et Maghreb Steel. Ce qui a fondamentalement rehaussé les exigences des créanciers, notamment en matière de garanties.  

Si pour l’instant rien ne filtre sur l’identité des souscripteurs, on en sait un peu plus sur l’objectif de cette opération qui vise principalement à financer l’expansion africaine de Retail Holding à commencer à court terme par la consolidation du contrôle de sa filiale CDCI (Compagnie de Distribution de la Côte d’Ivoire), deuxième opérateur ivoirien dans la distribution alimentaire moderne avec près de 150 magasins.

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Partenariat BMCE Bank-MFM Radio : Pour mieux informer les investisseurs MRE

Article suivant

29 mars 2000 : Zoulikha Nasri, première femme Conseiller du Roi