AutoAutomobile

Nouvelle Fiat 124 Spider : Parfum d’Italie

Nouvelle Fiat 124 Spider . La nouvelle Fiat 124 Spider fait revivre un nom célèbre, celui d’un roadster deux places lancé il y a cinquante ans et qui incarnait parfaitement le style de la voiture de sport italienne. La nouvelle venue que Fiat a développée à partir de la Mazda MX-5 développe 140 chevaux ou 170 chevaux en version Abarth. En réinterprétant tous les ingrédients qui ont fait le succès pendant 20 ans du modèle original, elle gagne son ticket d’entrée dans ce segment assez fermé des cabriolets compacts. DNES-Jordanie Frédéric Mességué


124 Spider. Un cabriolet qui a fait rentrer au cours des années soixante Fiat dans le rang des constructeurs de voitures de sport. Son moteur 1 800 cm3 dans sa version Abarth de 1972 développait déjà 128 chevaux. Et les ultimes versions Volumex à compresseur de 1983 crachaient 135 canassons et filaient à 195 km/h.  Pour renouer avec ce glorieux passé et parce que le succès depuis plus vingt ans de la Mazda MX-5 démontre qu’il y a un marché à capter dans ce segment assez fermé des cabriolets compacts, Fiat fait son retour en lançant sa nouvelle Fiat 124 Spider développée sur la même base que la quatrième génération de la Mazda MX-5. De ce travail commun sont sortis deux roadsters assez différents esthétiquement, puisque la Fiat reprend la ligne et certains codes stylistiques de la 124 Spider des années 60, comme la calandre, les optiques avant et les feux arrière. La ligne iconique du roadster des années 60 a été revisitée et modernisée par le centre de style Fiat, sans trahir le concept original et les deux bossages sur le capot trahissent la présence d’un moteur puissant. La nouvelle mouture dispose ainsi de la même silhouette élancée, du même capot généreusement avancé, des mêmes lignes élégantes que sa glorieuse aïeule. Elle dispose pour cela, de certains éléments spécifiques par rapport à la Mazda, notamment les boucliers avant et arrière et les feux arrière au dessin très personnel. Au total, la carrosserie de la 124 Spider est plus longue d’une dizaine de centimètres que sa cousine germaine au bénéfice de son équilibre général.

Des similitudes avec la MX5 de Mazda
A l’intérieur, l’ergonomie est très bien pensée et la position de conduite parfaite. Bon point pour ce petit levier de vitesses, aux débattements courts et qui tombe directement dans la main. Certes, on aurait aimé plus de personnalité pour la planche de bord de cette 124 Spider mais, économie d’échelle oblige, on retrouve une grosse partie de Mazda avec un style quasi identique sur les deux voitures. Heureusement, le traitement est plus qualitatif dans la Fiat, notamment dans son exécution haut de gamme Lusso. La voiture propose des phares entièrement à LED à remise à niveau automatique et d’un système d’éclairage avant adaptatif. Pour rouler cheveux au vent, la Fiat 124 Spider dispose d’une capote au maniement aisé et l’opération de décapotage se pratique sans aucune difficulté.

Un équilibre de voiture de sport
L’architecture de la Fiat 124 Spider présente des proportions de vraies voitures de sport, avec un moteur en position longitudinale et des roues arrière motrices. La tenue de route peut compter sur une suspension à double triangulation à l’avant et un multibras à l’arrière offrant une grande stabilité au freinage et une précision de placement lors des virages. La direction assistée à double pignon est à la fois légère et ultra précise, grâce à son assistance électrique et permet à la Fiat 124 de bien se placer. On sent que les équipes d’ingénieurs ont travaillé sur la mise au point pour créer cette maniabilité et l’équilibre parfait entre la tenue de route, le plaisir et le confort. Pour cela, ils ont veillé à une bonne distribution du poids, un facteur essentiel, en concentrant la masse dans l’empattement et en montant le moteur longitudinal derrière l’essieu avant. D’où un poids réparti uniformément. Le résultat est une voiture de sport parfaite pour une utilisation quotidienne. Côté sécurité, un contrôle de stabilité électronique, un système de contrôle de traction et de protection des piétons active, viennent compléter les dispositifs électroniques. Disponible au Maroc à partir de juillet, la nouvelle Fiat 124 Spider sera équipée du bloc 4 cylindres 1,4 l MultiAir Turbo délivrant une puissance de 140 ch et 240 Nm de couple. Il est accouplé à la boite manuelle six vitesses et permet au Spider, grâce au poids contenu, d’atteindre 215 km/h et d’abattre le 0 à 100 km/h en 7,5 secondes. ■

 
Article précédent

Code de la presse : Le cadre juridique prend forme

Article suivant

Aluminium du Maroc : Un nouveau départ