Auto

Nouvelle Mercredes Classe CLA : 1ère de sa classe

C’est fait, la toute nouvelle Mercedes CLA est désormais disponible dans le Royaume. Un coupé quatre-portes qui s’inspire de la berline haut de gamme de la firme à l’étoile, le CLS, tout au moins au niveau du style. De quoi permettre à la clientèle de diversifier son choix entre une berline traditionnelle ou un original petit coupé. Revue de détail.


Le moins que l’on puisse dire, c’est que le staff de Mercedes ne cesse depuis peu de jouer la carte de l’originalité. C’est surtout le cas en matière de style comme en atteste le lancement réussi de la petite Classe A en 2012 et qui a étonné son monde. Il faut dire que la marque à l’étoile, qui a l’œil rivé sur ses concurrents (allemands), a pris soin de dépoussiérer, sinon de moderniser le design de ses nouvelles productions. C’est donc le cas avec le CLA, un coupé quatre-portes qui reprend à son compte la base technique de la Classe A mais dont le gabarit s’apparente plus à celui d’une Classe C. Le tour de force des ingénieurs est de lui avoir insufflé un coefficient aérodynamique record pour une voiture de série, soit 0,23. Dans le détail, le style d’ensemble joue la carte de l’agressivité, ce qui se traduit notamment par une face avant très expressive avec des projecteurs au dessin incisif, au même titre que le bouclier avant. Musclée, la partie arrière joue elle aussi cette même partition axée sur le dynamisme. Si la largeur et la hauteur demeurent identiques à celle d’une Classe A, le CLA se veut plus long de 34 cm. De quoi favoriser un volume de coffre appréciable de 470 litres. A souligner que ce modèle peut être personnalisé (en option) au moyen de lignes et de packs d’équipements au style bien différencié.

Ambiance qualitative

Pour ce qui est de l’ambiance intérieure, le CLA hérite de la planche de bord de la Classe A. Selon les finitions, quelques inserts décoratifs soulignent le coté cossu de l’intérieur, à l’instar des buses d’aération avec ses cerclages galvanisés renforçant l’impression haut de gamme. Les sièges sport à l’avant et à l’arrière soulignent le tempérament sportif de l’habitacle. Par ailleurs, des surpiqûres de couleur contrastées sont proposées en fonction de l’harmonie choisie. L’éclairage d’ambiance de série intègre en option un bandeau lumineux apposé dans l’ouverture entre l’appuie-tête et le dossier. La présentation et la qualité d’assemblage des matériaux font honneur au sérieux de la marque à l’étoile. Comme toute Mercedes qui se respecte, de nombreux systèmes d’aide à la conduite assistent le conducteur. On recense selon les finitions le système de détection de somnolence «Attention Assist», l’avertisseur d’angle mort, l’avertisseur de franchissement de ligne sans compter le «Pack Assistant» de trajectoire ou encore l’assistant de feux de route en combinaison avec «l’Intelligent Light System». Faut-il y souligner la présence de l’aide au parking qui épaule le conducteur dans les manœuvres de stationnement.

Belle palette de motorisations

Au programme, plusieurs motorisations ont été retenues par AutoNejma l’importateur de Mercedes dans le Royaume. Un panel de blocs essence sera disponible sous peu, à savoir le 1,6 litre décliné en 122 et 156 chevaux et le 2,0 litres délivrant une puissance de 211 chevaux. Seules les déclinaisons diesel sont immédiatement disponibles, le CLA 200 CDI se voyant animé par le 1,8 litre de 136 chevaux. Il est épaulé par le 2,2 litres de 170 chevaux du CLA 220 CDI. Des motorisations qui se voient assistées de série de la fonction Stop/Start ECO. Ils peuvent être associés à une boîte de vitesses mécanique à six rapports ou par une boîte automatique à double embrayage à sept rapports qui offre une synthèse entre confort et sportivité. S’agissant de la grille des tarifs, pas de mystère, ils se négocient à partir de 389.000 DH s’agissant du premier niveau de finition.

 
Article précédent

De l’enfance (Par Jamal Berraoui)

Article suivant

Samsung Série 9, 8, 7 et 6 : La TV qui apprend chaque année