Investissement

Nouvelle vie pour le Fonds de l’Oriental

Le Fonds de l’Oriental (FIRO) s’offre une nouvelle vie. Près de treize ans après sa création, ce fonds d’investissement régional opère un nouvel investissement.


Alors que les observateurs s’attendaient à une liquidation de ce véhicule qui avait échoué, à l’issue de sa durée de vie statutaire de 10 ans, de dynamiser les PME dans la région de l’Oriental, les actionnaires ont manifestement opté pour la continuité en amendant les statuts et la politique d’investissement pour les adapter (enfin !) à la réalité du tissu des PME locales et en renouvelant les organes de gouvernance.

L’investissement en question s’est matérialisé par une prise de participation à hauteur de 32% dans le capital de la jeune PME industrielle Medi Packaging SARL, qui vient de lancer en 2019 une unité de fabrication d’emballage en papier basée à la Technopole d’Oujda. Outre la résurrection qu’elle incarne pour le FIRO, une telle opération constitue un changement de cap important pour ce fonds qui n’avait réussi à intervenir que dans trois sociétés entre 2017 et 2013 (année qui avait marqué officiellement la fin de la période d’investissement), dont deux avaient fini en eau de boudin (Microchoix et Monlait).  D’abord en acceptant d’investir dans une SARL (forme arborée par la majorité écrasante des PME de la région) et non pas une Société Anonyme comme ce fut le cas jusqu’à présent, mais également en injectant des fonds dans une société en phase de post-amorçage avec une usine à peine en démarrage.

Rappelons que le FIRO avait été créé sur initiative Royale avec un capital de démarrage de 150 millions de dirhams réunis auprès aussi bien d’institutionnels publics que privés, dont le Conseil de la Région de l’Oriental, l’Agence de développement de l’Oriental, le Fonds Hassan II, BMCE Bank Of Africa, Attijariwafa bank, la Banque Centrale Populaire, Crédit Agricole du Maroc et le groupe Holmarcom. Seulement une cinquantaine de millions de dirhams avaient été réellement investis au cours de la période d’investissement initiale.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Coronavirus : la 15ème édition du SIAM annulée

Article suivant

Hyundai : Bang Sun Jeong aux commandes du Moyen-Orient et de l’Afrique