Auto

Nouvelles MINI. Elles montent toutes en gamme

Quelques vingt années après la sortie de la MINI moderne (sous l’ère du groupe BMW), la marque britannique a, depuis peu, insufflé un petit coup de jeune à son emblématique citadine premium dans toutes ses déclinaisons, notamment les trois et cinq-portes, ainsi que le cabriolet. Une nouvelle gamme qui fait son apparition dans le Royaume. 


Concrètement, ces nouvelles versions restylées voient leur face avant évoluer, héritant de nouveaux blocs optiques légèrement plus foncés, à l’avant. Idem à l’arrière où le dessin des feux de types s’inspirant de «l’Union-Jack», sont un hommage aux racines britanniques de la marque. Mini propose également de nouvelles teintes de carrosserie. Par ailleurs, certains éléments initialement ton carrosserie ou chromés sont désormais en «Piano Black», histoire de renforcer le côté sportif de l’engin.

Lire aussi | Sopriam inaugure un nouveau DS Store à Casablanca

La gamme de jantes en alliage léger a également été largement renouvelée. Une nouvelle version des phares LED au design expressif est proposée de série sur la MINI Hatch. Dans le détail, le boîtier intérieur des feux ronds caractéristiques n’est plus chromé, mais noir. Aussi, les unités LED pour les feux de croisement et les feux de route assurent un éclairage brillant et uniforme de la route.

À bord, outre un nouveau cockpit redessiné, on remarque la présence d’un inédit volant en cuir de série, d’aérateurs centraux et latéraux inédits, mais aussi des commandes redessinées autour de l’écran central de 8,8 pouces. À noter, que ce dernier embarque un nouveau système d’exploitation.

Lire aussi | Khalid Qalam : «le Maroc doit accueillir une «Gigafactory» de batteries pour véhicules électriques»

En outre, l’unité de commande audio et les boutons de fonction des feux de détresse et des systèmes d’assistance au conducteur sont intégrés de manière encore plus harmonieuse dans l’unité de commande circulaire. Enfin, l’ergonomie optimisée simplifie le recours aux fonctions audio et téléphonique, de la commande vocale et des systèmes d’assistance à la conduite.

Sous le capot de ces trois modèles, on retrouve des motorisations essence puissantes et efficientes à trois ou quatre-cylindres. Elles disposent de la technologie MINI TwinPower Turbo, d’une injection directe d’essence et d’un calage variable des soupapes. Les moteurs trois-cylindres, d’une cylindrée de 1,5 litre, sont disponibles en trois versions avec des puissances allant jusqu’à 102 ch.

Le quatre-cylindres de 2,0 litres délivre au choix 192 chevaux ou 231 chevaux sur les deux modèles Cooper S et John Cooper Works. Tarif d’attaque de la MINI trois-portes : 263.000 DH. Quant à la version cinq-portes, elle débute à 273.000 DH. S’agissant de la version cabriolet, la version d’entrée de gamme débute à 328.000 DH.

 
Article précédent

Arancha Gonzalez Laya, ministre espagnole des Affaires étrangères : «nous sommes ouverts à écouter le Maroc sur le Sahara» [Interview]

Article suivant

Ismail Ould Cheikh Ahmed :«sur le Sahara, la Mauritanie ne joue pas un rôle de médiateur, mais elle maintient sa position de neutralité positive»