EngraisFlash-eco

OCP : 230 millions de dollars pour une usine en Inde

L’OCP et la société indienne Krishak Bharati Limited (Kribhco) lanceront prochainement les travaux de construction d’une unité de production d’engrais au niveau de l’état indien Andhra Pradesh, situé au sud du pays, en mobilisant un investissement de 230 millions de dollars.


Initié à part égale entre les deux partenaires, ce projet vise une capacité de production annuelle de 1,2 million de tonnes d’engrais NPK (nitrogen, phosphorus, potassium). À l’issue de ses entretiens avec les membres de la Confédération de l’industrie indienne (CII), Abdelkader Amara, ministre de l’Équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, a fait savoir que le Maroc et l’Inde travaillent conjointement sur la mise en œuvre de quatre projets économiques, dont un serait réalisé en Inde. Le ministre, qui conduit une importante délégation marocaine en visite de travail dans le pays du 14 au 21 décembre 2017, a indiqué que cette usine d’engrais  renforcera davantage les relations économiques entre l’Inde et le Maroc en les portant à un haut niveau. Pour sa part, Mohamed Malki, ambassadeur du Maroc en Inde, a relevé que les études d’architecture relatives audit projet sont en cours, précisant que l’unité de production d’engrais devrait être opérationnelle en juin ou juillet 2018.

Au cours de cette visite en Inde, Abdelkader Amara a eu des entretiens avec plusieurs hauts responsables indiens, dont Mubasher Jawad Akbar, ministre d’État aux Affaires étrangères, , ainsi que les ministres de la Santé et de la Famille, des Chemins de Fer et du Transport routier, des Autoroutes et du Fret maritime. Ces entrevues ont été marquées par la signature d’accords et de mémorandums d’entente bilatéraux dans plusieurs secteurs, en relation notamment avec la santé et la lutte contre les épidémies, la télémédecine, les chemins de fer, les routes, les infrastructures portuaires et les ressources hydriques.

 
Article précédent

Le Club Afrique Développement clôture ses missions multisectorielles au Gabon

Article suivant

Le roi de Bahreïn au Maroc pour une visite privée