Financement

OCP. Franc succès pour la nouvelle émission obligataire internationale de 1,5 milliard de dollars

Le Groupe OCP S.A. a procédé avec succès à une nouvelle émission obligataire sur les marchés internationaux pour un montant total de 1,5 milliard USD ainsi qu’un rachat partiel des obligations 2024-2025. 


Le Groupe OCP S.A. a annoncé, dans un communiqué, avoir procédé avec succès à une émission obligataire sur les marchés internationaux pour un montant total de 1,5 milliards USD. Cette nouvelle émission est composée de deux tranches de maturités de 10 et 30 ans, assorties de coupons respectifs de 3,750% et 5,125% », indique le communiqué. Le groupe prévoit d’utiliser les fonds levés pour le financement de la seconde phase de son programme d’investissement ainsi que pour le rachat partiel de ses obligation internationales existantes arrivant à maturité en 2024 et 2025, afin d’allonger le profil de maturité de sa dette. « Le succès de cette émission obligataire internationale témoigne de la qualité de la signature du Groupe OCP auprès des investisseurs internationaux.

Par ailleurs, l’objectif de cette démarche proactive d’OCP est d’optimiser notre structure financière en tirant profit de l’évolution des conditions de marché », indique à l’occasion, Mostafa Terrab, président directeur général d’OCP.

Lire aussi | Le Maroc peut produire des composants de la voiture électrique

 Selon les détails  de la levée de fonds dévoilés dans le communiqué, l’opération a connu un franc succès avec une souscription de plus de 4,7 fois pour un total d’environ 7 milliards de dollars pour les deux tranches, permettant un resserrement significatif des taux pour les deux maturités. La prime de nouvelle émission est négative de -10 points de base pour les deux tranches, alors qu’il s’agit des plus bas taux réalisés par le Groupe sur ces maturités. 

L’opération est en outre le plus grand carnet d’ordre réalisé en Afrique, tous secteurs confondus, cette année, et la plus grande tranche de 30 ans jamais réalisée par une société du secteur dans la région (Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA).   A noter que les obligations sont cotées à l’EURONEXT Dublin et sont notées (BB+/ stable) par Fitch Ratings et (BB+/stable) par Standard & Poors.

Lire aussi | Mostafa Terrab, PDG de l’OCP :«nos plans de développement en cours et nos futurs investissements sont inscrits dans un développement vert»

Pour rappel, Barclay’s, BNP Paribas et J.P.Morgan sont les banques co-chefs de files mandatées pour l’émission et la mise en œuvre de l’opération de gestion de passifs, alors que Rothschild & Co a conseillé le Groupe OCP pour cette nouvelle sortie d’envergure sur les marchés internationaux. Ces obligations ont été placées auprès d’investisseurs institutionnels qualifiés, gestionnaires de fonds, banques et banques privées dans divers pays incluant le Maroc, les Etats-Unis, le Royaume-Uni, ainsi que plus largement en Europe, au Moyen-Orient et en Asie.

Lire aussi | Update. Conditions d’accès au territoire marocain pour les voyageurs en provenance des pays de la liste A et B

 
Article précédent

Replay. L’émission «Décryptage» du dimanche 13 juin 2021

Article suivant

France. Les réservations vers le Maroc en très forte augmentation