Flash-ecoPhosphates

OCP : L’activité reprend

L’OCP semble définitivement tourné la page du cycle baissier de 2016. Le phosphatier réalise des performances financières positives au terme de l’exercice 2017 maintenant ainsi la tendance haussière observée au cours des 9 premiers mois de l’année.


En effet, le Groupe OCP a annoncé une croissance de 14% de son chiffre d’affaires en 2017, qui s’est établi à 48.503 millions de DH contre 42.471 millions de DH en 2016, avec une solide performance dans tous les segments.

Les ventes de roche et d’engrais en volume ont augmenté respectivement de 40% et de 24% par rapport à 2016, indique le Groupe qui vient de rendre public ses résultats financiers et opérationnels. En ce qui concerne le segment de l’acide, OCP a « maintenu sa position de leader », conservant son rang de deuxième fournisseur en Asie, avec un volume de vente relativement stable par rapport à l’année dernière.

Ces réalisations ont été soutenues par l’augmentation significative de la capacité de production d’OCP, sous l’effet d’un vaste programme d’investissements dont la 1ère phase a été achevée en 2017, explique le groupe. Par ailleurs, la demande est restée soutenue en 2017 dans les principales régions, notamment en Amérique latine et en Amérique du Nord et plus particulièrement en Afrique où les exportations du groupe ont augmenté de près de 50%, passant de 1,7 millions de tonnes en 2016 à 2,5 millions de tonnes en 2017. La croissance des volumes de vente d’OCP a également eu un impact positif sur l’évolution de la marge brute, qui a atteint 31.604 millions de DH contre 28.942 millions de DH l’an passé, précise le groupe.

Par ailleurs, l’EBITDA est resté stable à 12.722 millions de DH, engendrant une marge d’EBITDA de 26%, note la même source, expliquant que ce niveau de rentabilité reflète l’impact de la proportion accrue de ventes de produits finis à plus forte valeur ajoutée, « illustrant l’évolution de notre mix de produits et incluent également d’autres coûts attribuables à l’augmentation des volumes ». En 2017, les engrais ont représenté 54% des ventes totales du groupe, la roche 21% et enfin l’acide phosphorique 15%.

L’année dernière a été une année charnière dans la mise en œuvre du programme de développement industriel d’OCP et les dépenses d’investissement se sont élevées à 9045 millions de DH ayant permis l’aboutissement d’un grand nombre de projets, d’après l’OCP.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Il fait l’actu : Youssef Adnani, DG du Bureau Veritas Maroc

Article suivant

La Coupe du monde 2026, une chance économique