Phosphates

OCP : Les bénéfices explosent

L’OCP a réalisé un bon semestre 2015 marqué par une hausse vertigineuse des bénéfices. L’office pourrait ouvrir son capital à des institutionnels étrangers.


Mustapha Terrab, PDG du groupe OCP

Selon les normes marocaines de la consolidation, l’OCP a réalisé au premier semestre 2015, un chiffre d’affaires de 27,6 milliards de DH, en hausse de 19,5% par rapport à la même période de l’année précédente. Aussi, le résultat net part du groupe a atteint 4,2 milliards de DH, en progression de 38,5% pour la même période de référence. En normes IFRS, ce résultat est de 4 milliards de DH en hausse de 66,6% par rapport au premier semestre 2014.

Avec de tels niveaux de bénéfices, l’OCP pourrait valoir à la louche près de 120 milliards de DH selon un expert de la finance des marchés. Cette valorisation pourrait ouvrir l’appétit de l’Etat-actionnaire pour une ouverture de capital. Pour rappel, l’OCP, qui détient 75% des réserves mondiales de phosphates, est contrôlé à 95% par l’État marocain.

D’ailleurs, l’OCP étudie la possibilité d’ouvrir son capital à des investisseurs étrangers, comme des fonds souverains par exemple, d’ici deux à trois ans. Cette ouverture pourrait aller jusqu’à une introduction en bourse a précisé le PDG de l’OCP, Mustapha Terrab,  dans une interview accordée récemment à Bloomberg.

Cette optique permettra l’OCP d’améliorer sa capacité de financement et de s’ouvrir sur les nouveaux marchés.

 

 
Article précédent

Moutons : la tendance est au bio

Article suivant

La Marocaine Houria Esslami élue à la tête d’un Groupe de travail onusien