Engrais

OCP renforce sa position de leader en Asie

L’acteur majeur de l’industrie des engrais vient de publier ses résultats financiers relatifs au premier semestre 2019.


Le Groupe OCP poursuit ses bonnes performances. Il a ainsi réalisé un chiffre d’affaires de 27,582 milliards de DH au premier semestre 2019, en hausse de 4% par rapport à celui enregistré lors de la même période de l’exercice précédent, a annoncé l’acteur majeur de l’industrie des engrais. Cette croissance est soutenue principalement par l’augmentation des volumes et des prix pour l’acide phosphorique ayant permis d’atténuer la baisse de performance enregistrée sur les segments de la roche et des engrais, explique le Groupe.

En outre, OCP a renforcé sa position de leader en Asie avec des exportations d’acide phosphorique en croissance, notamment vers l’Inde où la demande a été portée par l’augmentation de la production locale d’engrais. Pour la roche, le leader mondial des produits phosphatés a bénéficié d’un effet prix positif sur la période, qui n’a toutefois pas permis d’atténuer le recul des volumes vendus du fait d’une baisse des exportations, notamment vers l’Amérique Latine. Les exportations d’engrais ont été, pour leur part, impactées par la baisse des prix ainsi que par la baisse des volumes de ventes, notamment en Asie. « Grâce aux avantages compétitifs du Groupe et en dépit de conditions de marché moins favorables, OCP affiche au premier semestre des résultats supérieurs à la moyenne du secteur », a précisé le président-directeur général du Groupe, Mostafa Terrab.

Indicateurs au vert

Parmi les autres résultats enregistrés lors du premier semestre 2019, la marge brute a atteint 17,837 milliards de DH, contre 17,024 milliards de DH. Cette performance a été soutenue d’une part, par la croissance du chiffre d’affaires, et d’autre part, par la baisse du prix des matières premières, principalement du soufre. Le Groupe a également enregistré un EBITDA de 8,48 milliards de DH, contre 8,008 milliards de DH à fin juin 2018. La marge d’EBITDA a atteint 31% comparée à 30% à fin juin 2018, bénéficiant de la baisse des prix des matières premières.

Lire aussi : OCP : Al Moutmir Itinérant fait escale à Khemiss Zmamra

Le résultat d’exploitation s’est établi, par conséquent, à 3,828 milliards de DH, contre 4,114 milliards de DH en 2018. D’autre part, la trésorerie et équivalents se sont élevés à 13,747 milliards de DH, tandis que la dette financière nette a atteint 39,068 milliards DH avec un ratio de levier financier ajusté de 2,15 qui se compare au niveau de 2,02 affiché à fin décembre 2018.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Brexit : le risque d'un « No-deal » est très réel

Article suivant

CMA CGM lance le service Mer Noire Marmara Maroc