Phosphates

OCP : une performance exceptionnelle

Les résultats du groupe OCP, au 30 juin 2021, viennent d’être publiés. Le chiffre d’affaires a fait un bond de 18,61% par rapport au 1er semestre 2020, pour atteindre 32,5 MMDH. Tous les résultats affichés sont au vert. C’est un très bon signe pour l’ensemble de l’économie marocaine qui se prépare à la relance.


Ce n’est pas seulement un hasard. Les résultats atteints sont d’abord le fruit d’une stratégie mûrement réfléchie, combinant notamment flexibilité industrielle et agilité commerciale pour développer la capacité de riposte sur le marché international des phosphates et dérivés. Certes, les prix ont évolué favorablement sur le marché international, avec une optimisation de la structure des coûts. Au cours du 1er semestre 2021, les prix des engrais phosphatés ont connu une hausse, tirés par une croissance continue de la demande sur les principaux marchés et une offre stable.

Ainsi, les principales régions importatrices ont connu une hausse des prix des récoltes. C’est notamment le cas du Brésil. Il en est de même des conditions météorologiques plus favorables et des faibles niveaux de stocks aux Etats Unis d’Amérique. La flexibilité industrielle et l’agilité commerciale ont permis au Groupe OCP de mieux réagir et répondre à la demande internationale, en remplaçant partiellement la baisse des exportations d’engrais par les exportations d’acide phosphorique. C’est ce qui explique la solidité de la performance opérationnelle et financière du Groupe. La marge d’EBITDA a ainsi atteint son plus haut niveau au cours de la décennie 2011-2021.

Lire aussi | Nouveau gouvernement. Voici les déclarations du RNI, du PAM et de l’Istiqlal lors de la conférence de presse

Le chiffre d’affaires a connu une hausse de presque 19% par rapport à la même période de l’année 2020, pour atteindre 32,5 MMDH. Les prix de vente des trois segments (roche, engrais et acide) ont connu une hausse. La performance s’explique aussi par l’augmentation des exportations d’acide, compensant la baisse des volumes de ventes des deux autres segments (roche et engrais). S’ajoute à cela la neutralisation de la hausse des coûts du soufre et de l’ammoniaque. D’où une progression de 48% de l’EBITDA, à fin juin 2021, avec une marge d’EBITDA solide de 39%.

Sur le plan international, le Groupe OCP a réalisé avec succès une nouvelle sortie sur les marchés internationaux des capitaux en émissions obligataires, le 12 juin 2021, pour un montant total de 1,5 MM de dollars. Les 2/3 de ce montant sont destinés à optimiser le profil maturité de dette OCP et le 1/3 devra servir à financer la prochaine phase du programme d’investissement du Groupe. A noter que les dépenses d’investissement ont totalisé 4,3 MMDH, au cours du 1er semestre 2021. Ce qui permettra de maintenir le cap dans la bonne voie du développement des activités industrielles à haute valeur ajoutée.  

 
Article précédent

ONU. Xi Jinping appelle à la mise en place d'une communauté mondiale de développement avec un avenir partagé

Article suivant

Intelcia IT Solutions renforce son offre dédiée aux opérateurs télécoms