Formation professionnelle

OFPPT : évolution de +24% du chiffre d’affaires

L’OFPPT a tenu, vendredi 29 septembre 2017, sous la présidence de Larbi Bencheikh, secrétaire d’État Chargé de la Formation Professionnelle, la réunion du conseil d’administration consacrée à la validation du bilan des activités et des comptes de l’Office au titre de l’exercice 2016. Ce conseil s’est déroulé en présence des représentants des salariés, de la CGEM et des différents ministères.


En ouverture de cette réunion, Larbi Bencheikh, secrétaire d’État Chargé de la Formation Professionnelle, a salué l’implication des membres du conseil d’administration dans le développement de l’Institution et a exprimé sa satisfaction de la qualité du débat constructif qui caractérise ses réunions. Il a également rappelé que le Plan de Développement de développement de l’OFPPT, visant la formation de 2 millions de jeunes à horizon 2021, a été présenté devant SM le Roi Mohammed VI et traduit en un contrat-programme validé par le conseil d’administration tenu le 5 octobre 2016.

Bilan 2016
Loubna Tricha, secrétaire général de l’OFPPT, a présenté les faits saillants de l’année 2016, marquée par l’engagement ferme de l’OFPPT pour la réalisation des objectifs de son Plan de Développement afin de répondre au besoin national en RH qualifiées, indispensables à la mise en œuvre des différentes stratégies sectorielles ; l’adaptation aux spécificités des Régions et la contribution à la mise en place d’une meilleure synergie du système éducation/formation dans toutes ses composantes.

Ainsi, 410.415 stagiaires ont bénéficié de la formation au titre de l’exercice 2016-2017, dont 13.631 inscrits en Bac Pro et 6341en Parcours Collégial Professionnel. Globalement, ces réalisations représentent une évolution de 657% par rapport à 2002, où l’effectif ne dépassait pas 54.247 stagiaires. L’évolution a également concerné les établissements, 15 nouveaux Établissement de Formation Professionnelle (EFP) ont en effet été créés en 2016, portant le réseau national à 356 EFP – soit 172 établissements supplémentaires depuis 2002 note l’OFPPT.

Concernant la formation continue, l’OFPPT a réussi à décrocher un chiffre d’affaires de 134 millions de DH, soit une évolution de +24% par rapport à l’exercice 2015. Les Cours du Soir ont également permis la formation de 7684 bénéficiaires.

Poursuite de la Démarche Qualité
L’OFPPT a poursuivi en 2016 le déploiement de sa Démarche Qualité, via la réingénierie de plusieurs filières de formation, particulièrement dans les secteurs du Plan d’Accélération Industrielle ; le perfectionnement perpétuel des formateurs (3314 formateurs formés et 282 certifiés) et la certification des cursus, des stagiaires et des Établissements avec l’appui d’organismes de renommée internationale.

Grâce à cette démarche Qualité, les lauréats de l’OFPPT ont réussi à décrocher les 3 premières places du concours NetRiders-Cisco pour la Région MENA-Turquie 2016. Ils ont également remporté 75% des prix du Concours Général de la Formation professionnelle organisé par le département de la Formation Professionnelle et où concourent les stagiaires des secteurs public et privé. Les stagiaires de l’OFPPT, qui ont pris part à 7 métiers sur 8, ont réussi à rafler 100% des prix dans 3 métiers : Stylisme/ Modélisme, Développement informatique et Réfrigération, se targue l’Office.

Coopération Sud-Sud
Dans le cadre de la coopération Sud-Sud et dans une perspective de transfert de compétences et de partage d’expertise avec les pays Africains amis, l’OFPPT a poursuivi en 2016 l’accompagnement de la Fondation Mohammed VI pour le Développement Durable dans la réalisation de projets de centres de formation dans 8 pays africains, dont 4 sont déjà en cours de construction (au Mali, en Côte d’Ivoire, en Guinée Conakry et au Gabon). Dans le même sens, l’OFPPT a également dédié 1000 places pédagogiques pour recevoir les stagiaires Africains, contribué au développement de la coopération triangulaire…

Au niveau national, l’OFPPT a confirmé son engagement dans la régionalisation avancée, à travers la signature de 4 conventions avec les Conseils Régionaux pour le développement de l’offre de formation.

Par ailleurs, la réalisation du bilan 2016 de l’OFPPT a nécessité la mobilisation d’un budget global qui s’élève à plus de 3,4 milliards de DH (y compris les CSF -contrat spécial de formation- et les projets conventionnés), soit une évolution de 4,8 % par rapport à l’année 2015. Il y a lieu de signaler qu’en 2016, l’OFPPT n’a pas recouru à la subvention de l’Etat, pour la 6ème année consécutive.

À la fin des travaux, le conseil a approuvé le bilan et les comptes de l’OFPPT au titre de l’exercice 2016 et entériné les résolutions suivantes : l’adoption d’une nouvelle organisation territoriale adaptée aux 12 régions administratives, permettant d’apporter des réponses plus appropriées aux attentes des partenaires institutionnels, économiques et sociaux et la création d’une direction chargée du Développement de la FP en Afrique et à l’International, pour supporter l’évolution du secteur au-delà des frontières.

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Abdelkébir Zahoud se débarrasse de son directeur de cabinet

Article suivant

CFG Bank poursuit sa mue vers une banque universelle