Télécommunications

ONATEL et Banque Atlantique s’associent pour doter le Burkina de la 4G

L’opérateur historique de téléphonie au Burkina Faso, ONATEL-SA (Office national des télécommunications), filiale du Groupe Maroc-Telecom, a signé, mardi à Ouagadougou, un accord de financement de 40 milliards de F CFA (plus de 61 millions d’euros) avec Banque Atlantique (filiale du Groupe Banque centrale populaire (BCP)) destiné à acquérir une licence télécoms qui lui permettra d’offrir des services 4G à ses 7,8 millions d’abonnés.


« Le réseau est prêt. Il reste à signer les cahiers des charges et remettre le chèque pour payer cette licence. Le premier produit qui sera lancé très rapidement, c’est la 4G. Nous avons une 4G qui est performante », a déclaré le directeur général de ONATEL-SA, Mohamed Naïmi, lors de la cérémonie de signature.

« Nous avons toutes les capacités techniques qu’il faut et toutes les compétences pour accompagner les clients dans la réussite du très haut débit », a-t-il, en outre, affirmé.

Opérateur global des télécommunications au Burkina Faso, ONATEL-SA a connu, depuis le 17 avril 2018, une importante modification de la structure de son capital. Pour les actionnaires de référence, cette structure du capital accorde désormais 61% au Groupe Maroc Telecom et 16% à l’État du Burkina Faso.

Par ailleurs, ONATEL-Burkina se réclame leader du marché burkinabè des télécommunications sur l’ensemble des segments d’activités fixes: mobile et Internet.

Ainsi, le nombre des abonnés de ONATEL-Burkina s’établit à plus de 7,8 millions de clients actifs pour un parc commercial de près de 9 millions de clients avec une couverture de plus 93% de la population de ce pays de l’Afrique de l’Ouest.

En outre, plus de 200.740 agents sont employés directement ou indirectement au sein de ONATEL-SA qui dispose, par ailleurs, de 1.500 km de fibres optiques sur les 4.500 km prévus en 2019.

Quant à Banque Atlantique, elle est le 3ème plus grand groupe bancaire de la zone UEMOA (Union économique et monétaire ouest-africaine) en termes de parts de marché. Banque Atlantique est présente dans les huit pays de l’espace UEMOA: Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée-Bissau, Mali, Niger, Sénégal, Togo.

Banque Atlantique s’appuie, également, sur des filiales spécialisées telles que banque d’affaires (atlantique finance), gestion d’actifs (atlantic asset management), assurances (atlantique assurance vie) et atlantique assurances en Côte d’Ivoire et au Togo.

En outre, le Groupe BCP est présent dans 12 pays africains et 13 autres pays dans le reste du monde. Dans l’espace UEMOA, la BCP s’appuie fortement sur Banque Atlantique pour construire le premier groupe bancaire panafricain, solidaire et ancré localement. Cette notion de solidarité renvoie à l’engagement du Groupe aux côtés des pays africains pour le financement des grands projets d’infrastructure et le développement de l’inclusion sociale et financière, tout en renforçant le lien entre la diaspora africaine dans le monde et les pays d’origine.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Challenge #689

Article suivant

Paiement mobile : HPS gagne la confiance de Monétique-Tunisie