Transport

Oncf, 50 ans déjà !

Cela fait 50 ans que l’ONCF rend des services aux Marocains et un siècle que les chemins de fer existent, et pour célébrer l’évènement, l’Office prévoit, jusqu’en janvier 2014, un programme festif et riche en activités.


I

l y a 50 ans, naissait l’ONCF (Office National des Chemins de Fer) en tant qu’établissement public à caractère industriel et commercial. Que de chemin parcouru ! En effet, l’histoire des entreprises est toujours pleine d’enseignements et, à tout le moins, d’anecdotes, mais encore faut-il la raconter. C’est pourquoi l’office a saisi l’occasion de ces 50 ans pour marquer le coup. C’est ainsi que son directeur général, Mohamed Rabie Khlie, a donné ce  20 septembre 2013 le coup d’envoi de quatre mois de festivités du 50ème anniversaire de l’office qui coïncide avec le centenaire des Chemins de fer. Il faut dire que depuis la première ligne, il y a 100 ans, reliant Casablanca et Berrechid, le rail marocain a connu de nombreuses réalisations, expériences et relevé moult défis. « La popularité du train ne cesse, depuis, de grandir et d’évoluer : quelque 40 millions de voyageurs ont été transportés cette année et 40 millions de tonnes de marchandises acheminées à travers le réseau », souligne Mohamed Rabie Khlie.

C’est toute cette histoire qui sera portée à la connaissance du public. Ainsi, une grande campagne de promotion s’étalera jusqu’en janvier 2014. Au programme des festivités qui seront organisées à cette occasion que Mohamed Rabie Khlie a  présenté à la presse ce 19 septembre, des campagnes publicitaires, des évènements culturels autour des chemins de fer, ainsi que des spectacles. Les gares et les trains ne seront pas en reste. Elles vont être habillées aux couleurs de l’évènement. Des expositions photos sur un siècle du rail sur les artères des principales villes du Royaume, ainsi qu’un spectacle anniversaire par une projection Mapping sur le site historique du Chellah à Rabat. L’ONCF qu’il dirige projettera plusieurs spots publicitaires à la télé et à la radio et une parade des cheminots est prévue le 6 novembre, en commémoration de la marche verte. Il y aura au menu également, le bilan des réalisations depuis 1963 à aujourd’hui, et surtout ces dernières années, avec le projet du TGV. 

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Sommaire Challenge #438

Article suivant

Trois chantiers prioritaires à Casablanca