Transport ferroviaire

ONCF : De bonnes performances portées par l’activité voyageurs à fin 2019

Le transporteur ferroviaire national a terminé l’exercice 2019 sur de bonnes notes, même si l’activité marchandises a connu une baisse de régime.


 L’Office national des chemins de fer (ONCF), qui a récemment dévoilé ses réalisations sur les douze mois de l’année écoulée, a ainsi enregistré un chiffre d’affaires global de 3,764 milliards de DH, en hausse de 9,3% par rapport à l’exercice précédent.

Soulignons que le chiffre d’affaires voyageurs s’est élevé à 1,664 milliard de DH, en hausse de 35,3% par rapport à l’exercice 2018, alors que celui des marchandises s’est chiffré à 1,790 milliard de DH, soit un repli de 4,5%. L’Office fait savoir que le résultat d’exploitation est de –1,03 MMDH, ajoutant que ce résultat est positif sans l’impact des dotations aux amortissements liées à la mise en exploitation des projets d’infrastructure. Par ailleurs, l’excédent brut d’exploitation a atteint 929 millions de DH, en progression de 10,5% par rapport à l’exercice précédent, tandis que la valeur ajoutée s’est établie à 2,079 MMDH, soit une progression de 4,9%.

Lire aussi: Coronavirus : La CIMR procède au versement anticipé des pensions de retraite d’avril

Pour l’activité voyageurs, l’Office souligne que Al Boraq est une grande réussite, faisant remarquer que les statistiques relatives à la fréquentation et la satisfaction des clients sont rassurantes, et que la demande est sans cesse croissante. Sous le signe de l’excellence opérationnelle, l’année 2019 a été riche et intense en activités et événements, selon l’ONCF, qui souligne qu’il s’agit notamment de la mise en exploitation des projets structurants achevés fin 2018, notamment le train à grande vitesse Al Boraq entre Tanger et Casablanca, le doublet complet entre Casablanca et Marrakech, l’augmentation de la capacité et de la robustesse de la ligne Kenitra–Casablanca, ainsi que les gares nouvelles génération.


 
Article précédent

SAV : Mopar, au plus près des clients de FCA Maroc

Article suivant

Industrie : Renault Maroc prépare le redémarrage en douceur de ses deux usines automobiles