AérienFlash-eco

ONDA : +10% du chiffre d’affaires en 2017

L’Office national des aéroports (ONDA) a réalisé en 2017 un chiffre d’affaires de 3,7 milliards de DH soit une hausse de 10% par rapport à 2016, indique l’Office qui se félicite notamment de « la forte hausse » du nombre des passagers ayant transité, l’année écoulée, par les différents terminaux du royaume (plus de 20 millions).


Ces chiffres ont été rendus publics suite à la tenue, jeudi 15 février 2018, du conseil d’administration de l’ONDA, qui s’est réuni, en session ordinaire, sous la présidence de Mohammed Sajid, ministre du Tourisme, du Transport aérien, de l’Artisanat et de l’Économie sociale afin d’examiner l’exécution du budget 2017, approuver le projet du budget 2018 et statuer sur les questions inscrites à son ordre du jour. Ainsi, cette réunion a démarré par une rétrospective des moments forts de l’année 2017, dont notamment l’inauguration par SM le roi Mohammed VI du nouveau terminal de l’aéroport Fès-Saiss, en mai dernier, avant que le directeur général de l’ONDA présente en détail le bilan estimatif de l’année 2017 et le projet du budget 2018.

Avec plus de 20 millions de passagers, le trafic aérien a affiché une forte hausse de +11,63% par rapport à l’année 2016, avec une progression du trafic domestique de +11,23%. Le trafic international a, quant à lui, connu une progression de +11,67% avec une augmentation significative du trafic avec l’Europe (+12,17%), précise l’ONDA. Les redevances aéronautiques ont enregistré une hausse de 8,4% en s’établissant à 2,98 milliards de DH, sous l’effet combiné de la croissance du trafic passagers (+11,63%), du nombre de mouvements (+8,32%) et la croissance du survol (+7,3%). Les redevances extra-aéronautiques ont atteint 752,44 millions de DH avec une évolution de +18,6% par rapport à l’année 2016. Cette évolution s’explique principalement par la croissance des redevances commerciales (+23,6%) et domaniales (+11,8%) enregistrées à travers les principaux aéroports du royaume.

Selon la même source, le budget 2018 a été élaboré conformément à la stratégie nationale de développement aéroportuaire et aux orientations de la circulaire du chef de gouvernement, relative à la note d’orientation du projet de loi de finances 2018. Il prévoit un chiffre d’affaires de 4,05 milliards de DH, basé sur des hypothèses de croissance soutenue du trafic passagers (7%), des mouvements d’avion (6%), du survol (7%) et du fret aérien (10%). Ce budget s’appuie dans son exécution sur la poursuite des efforts pour conduire à terme les projets structurants engagés et articulés essentiellement autour de l’achèvement des chantiers d’infrastructures, le renforcement des dispositifs de sûreté et de sécurité, le développement de la capacité aérienne, ainsi que la certification des aérodromes et l’amélioration de la productivité et de la qualité des prestations rendues. Ainsi, une enveloppe de 2,595 milliards de DH a été allouée aux investissements dont 1,66 milliards DH pour la poursuite du développement des capacités aéroportuaires, 419 millions de DH pour la sûreté et la sécurité des aérodromes, et 249 millions de DH pour la navigation aérienne.

À l’issue de cette réunion, les membres du conseil ont approuvé le projet du budget 2018.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

FRS lance son application

Article suivant

Wafa Assurance : forte progression du chiffre d’affaires en 2017