Banques

OPCI : CIH Bank s’impatiente

CIH Bank vient de mettre en place une filiale qui s’occupera du marché des OPCI. La mission de cette nouvelle filiale sera de cibler la collecte de l’épargne longue qui servira à l’investissement dans l’immobilier.
CIH Bank n’attend plus que le feu vert des autorités pour se lancer dans les OPCI (organismes de placement collectif immobilier). Selon Ahmed Rahhou, PDG de CIH Bank, la banque a d’ores et déjà créé une filiale dédiée à ce nouveau marché.  Il s’agit d’Ajarinvest, spécialisée dans la gestion du placement collectif en immobilier (Organismes de placement collectif immobilier – OPCI). La vocation de cette filiale sera de cibler la collecte de l’épargne longue qui servira à l’investissement dans l’immobilier. Rappelons que l’objectif de la loi sur les OPCI est de mettre en place un nouveau régime juridique relatif à la construction ou l’acquisition d’immeubles qui seront dédiés exclusivement à la location.
Un bon résultat au premier semestre
Par ailleurs, CIH Bank a conclu le premier semestre 2016 sur un produit net bancaire (PNB) consolidé de près de 913 millions de DH, en hausse de 5,6% par rapport à la même période de 2015. De son côté, le Résultat net part du groupe (RNBG) a enregistré une baisse de près de 10% à 180,5 millions de DH, suite à la prise en charge des frais d’établissement de la filiale QMB (contribution négative dans le RNPG à hauteur de 5,1 millions de DH). Les dépôts, sur le plan commercial, ont progressé de 4,8% pour s’établir à 24,4 milliards de DH, avec une collecte nette de 1 milliard de DH depuis décembre 2015 au niveau des dépôts à vue les portant à 19,1 milliards de DH à fin juin dernier.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

COP 22 : La CGEM s’implique davantage

Article suivant

CAN 2017: la CAF sonde le Maroc pour un plan B