High-Tech

Oppo F1s : l’expert des selfies

La génération instagirls a son téléphone. Oppo a cette fois bien ciblé sa niche et propose un appareil accessible et résolument orienté vers les photographes, fans de réseaux sociaux.


Le chinois Oppo vient de lancer sa série limité F1s, «Selfie expert». Comme son nom l’indique, il s’agit d’un appareil destiné aux aficionados du selfie (photo que l’on prend de soi-même avec son mobile) et autre «instagirls». Pour ce faire, l’appareil propose une caméra frontale de 16 Mpx. Jusque là, c’est la grande innovation de cet appareil, déjà lancé en janvier 2016. Pour mémoire, cette même caméra de «face avant» avait une résolution de 8 Mpx et une focale de f/2.0 et un capteur de 1/4 pouces. Qu’on se le dise, sur un appareil professionnel, un tel objectif serait déjà considéré comme «pro».
Concrètement, cette série limitée surfe sur la vague du narcissisme primaire de notre génération, à savoir, documenter la banalité de nos vies et rencontres.
En matière de design, le constructeur chinois joue la carte du «classicisme», avec un design d’Androïde Phone à mi-chemin entre le iPhone et le Samsung. On a droit à un écran de 5 pouces avec une résolution de 1280×720 pixels. Certes, nous ne sommes pas sur la gamme d’écrans Amoled, mais tout de même, c’est suffisant pour des usages classiques de YouTube.
Le grand avantage des appareils de cette catégorie est toujours l’option Dual Sim afin d’insérer deux numéros de téléphone. Cela semble évident, mais cela peut toujours servir. Autre avantage, l’appareil propose 3 Go de RAM, pour un usage internet plus «confortable», les «web addicts» sauront apprécier. La puce insérée est un snapdragon avec huit cœurs, un processeur qui a déjà fait ses preuves chez des constructeurs coréens et qui permet une certaine efficience pour des jeux ou des logiciels plus gourmands en matière de ressources.
La mémoire de l’appareil peut-être augmentée de 256 Gb, à condition d’utiliser le 2e slot SIM, ce qui offre plus d’espace, justement le désavantage que l’on reproche aux appareils Apple (jusqu’au 7) et qui cible directement les photographes en herbe.
Au final, le Oppo F1s colle à sa «clientèle de niche», et offre un appareil moyen de gamme accessible et qui propose un retour sur investissement adapté.

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Le communicant à l’international

Article suivant

Marrakech parmi les 52 destinations à visiter en 2017, selon le New-York Times