Paiement électronique

Orange crée une nouvelle filiale au Maroc dédiée au paiement mobile

Après Wana Corporate (connue pour sa marque INWI) qui a créé sa filiale dédiée au paiement mobile dès fin 2017 (avant même le lancement officiel du « M-wallet » par Bank Al Maghrib et l’Agence Nationale de la Réglementation des Télécommunications en novembre 2018), Orange décide à son tour de filialiser sa nouvelle activité de paiement mobile au Maroc.


Le groupe français, dirigé par Stéphane Richard, vient de créer une nouvelle entité dénommée Orange Money Maroc (OMM) et qui aura pour fonction la fourniture de services de paiement et l’émission et la gestion de moyens de paiement pour compte de tiers.

Pour l’instant, cette filiale du groupe Orange à 100% est en pleine phase de recrutement et de mise en place de partenariats opérationnels opportuns, mais le lancement effectif des opérations devra se faire dès 2019. Il faut dire que sur le registre réglementaire, OMM qui est déjà dotée de 10 millions de dirhams (soit le capital minimum requis) n’aura qu’à récupérer l’agrément d’Etablissement de paiement déjà accordé par Bank Al-Maghrib à sa maison mère en 2018.

OMM aura à découdre dès son entrée en service avec les banques et leurs filiales lesquelles avaient été les premières à se jeter dans l’arène (dès la mise en place de l’interopérabilité grâce au M-Wallet) mais également les autres opérateurs mobiles (INWI à travers Wana Money et Maroc Telecom pour l’instant en direct) ou encore avec des acteurs « indépendants » tels Fast Payment, NAPS (groupe M2M), Cash Plus et Maymouna Services Financiers.

Mais la taille de ce marché naissant au Maroc, à savoir près de 400 milliards de dirhams (incluant toutes les opérations dématérialisables et qui ne le sont pas aujourd’hui), aiguise tous les appétits et justifie l’ambition notamment venant du numéro huit mondial des opérateurs télécoms qui a déjà le savoir-faire nécessaire pour avoir lancé dans plusieurs contrées dans le monde, particulièrement en Afrique subsaharienne, des activités de paiement mobile.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Emballages autour du dopage

Article suivant

Les startups Agritech du Maroc : découvrez Biotechnology and Bioengineering Solutions