Habillement

Orchestra Maroc touché par le coronavirus

Les mesures de confinement pour endiguer la pandémie du coronavirus affectent en profondeur l’activité de nombreuses entreprises. Parmi elle, le groupe français Orchestra-Prémaman qui est en grande souffrance et risque la faillite. Résultat : l’enseigne de prêt-à-porter pour enfant cherche un repreneur pour son réseau marocain.


Sale temps pour le groupe français Orchestra-Prémaman, spécialiste des vêtements pour enfants et de la puériculture. La société basée à Saint-Aunès, franchit un nouveau cap dans la crise qui secoue l’entreprise. En procédure de sauvegarde depuis le 24 septembre 2019, Orchestra-Prémaman vient de demander son placement en redressement judiciaire. Il faut dire que l’épidémie de coronavirus qui a imposé le confinement dans l’Hexagone,  a précipité ses difficultés. Une situation qui n’est pas sans conséquence sur ses filiales à l’étranger, notamment au Maroc où le confinement est également de rigueur. L’enseigne de prêt-à-porter pour enfants qui exploite 545 points de vente dont 305 en France est à la recherche d’un repreneur pour sa douzaine de points de vente dans le Royaume. Il faut dire que la vente en ligne durant cette période de confinement n’a pas eu les résultats escomptés aussi bien dans l’Hexagone qu’au Maroc.

Pour rappel, Orchestra a été créée en 1995 par Chantal et Pierre Mestre, avec pour objectif la création d’une marque de vêtements pour enfants et d’un concept de distribution unique. La marque Orchestra est déjà implantée au Maroc depuis 2004 à Casablanca, Rabat, Marrakech, Agadir et Fès.

Lire aussi : Masques anti coronavirus : Le port généralisé encouragé au Maroc ?

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Masques anti coronavirus : Le port généralisé encouragé au Maroc ?

Article suivant

Fonds anti-coronavirus : Le Groupe Allali apporte sa contribution