Startup

Othman Lamdouar, Fondateur de Kaiotech : le pari des énergies renouvelables

Les 16 incubateurs labellisés par la CCG (Caisse Centrale de Garantie) ont  la possibilité d’accompagner jusqu’à 300 startups d’ici 2022. Aujourd’hui, les porteurs de projet peuvent grâce à ces incubateurs bénéficier de ce financement au bout de moins d’un mois si leur dossier est bien ficelé. Du pain béni pour Kaiotech, une de ces startups prometteuses qui bénéficient du réseau des incubateurs labellisés par la CCG.


Après des années d’expériences professionnelles dans plusieurs entreprises, notamment dans le secteur industriel, Othman Lamdouar a décidé à l’été 2018 de tout arrêter pour créer sa propre entreprise, baptisée Kaiotech, en vue de vivre son rêve d’entrepreneur. Cette startup a fait le pari des énergies renouvelables et s’apprête aujourd’hui à lancer sa première innovation sur le marché : un chauffe-eau solaire innovant, efficace et économique.

Kaiotech vise à en faire la solution standard de chauffe-eau choisi par les foyers. Celui qui faisait partie de la promotion X2013 de l’École polytechnique nourrit d’ores et déjà des ambitions non seulement sur le marché marocain, mais aussi en Afrique subsaharienne. Toutefois, Kaiotech rencontre des défis. Et l’un d’entre eux est d’arriver non seulement à introduire cette nouvelle technologie sur le marché, mais aussi de réussir à l’introduire dans les habitudes des foyers marocains. Mais le natif de Rabat est confiant. Kaiotech a remporté plusieurs prix avec son innovation. La dernière en date est le troisième prix du Challenge Startupper de l’Année 2019, un événement d’envergure organisé chaque année par Total.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

CAN 2019 : Les Marocains supportent l’Algérie après l’élimination des Lions de l’Atlas

Article suivant

Asma Invest lance un nouveau projet immobilier à Casablanca