Offshoring

Oujda : Orientaliser l’offshoring et le digital

Les professionnels représentant les centres d’appels, les sociétés informatiques, les cabinets de recrutement et de formation des secteurs de l’offshoring, ainsi que des institutions publiques se sont réunis à Oujda, en marge de la 16ème  édition du salon international des centres de contacts et d’appels au Maroc (SICCAM), sous le signe « Orientaliser l’offshoring et le digital ». Objectif : échanger leurs expériences et expertises pour contribuer au développement de ce secteur d’activité.


Le Maroc reste parmi les 30 meilleures destinations pour l’offshoring dans le monde; il accorde une grande importance à ce secteur à forte valeur ajoutée qui est apte de créer des postes d’emploi et  encourager le développement économique. A cette occasion, le secrétaire d’Etat chargé de l’Investissement, Othman El Firdaous, a insisté sur la nécessité d’accompagner les projets d’implantation des centres d’appels, d’autant plus que la région de l’Oriental compte un énorme potentiel en termes de ressources humaines qualifiées avec plus de 115.000 étudiants.

A signaler que la Conseil de la région a créé un fonds d’aide à l’investissement doté d’un montant de 55 millions de dirhams, notant que les projets qui y sont éligibles, sont ceux dont le montant d’investissement est supérieur ou égal à 1 million de dirhams avec au moins 20 emplois à créer.

La nouvelle dynamique de l’offshoring à Oujda vise à doter la région d’emplois stables dans les domaines des centres d’appels et de l’informatique avec toutes ses composantes. Tous les ingrédients sont réunis, ressources humaines et infrastructures afin d’assurer au secteur de l’offshoring dans la région de l’oriental un avenir meilleur, ainsi que renforcer la compétitivité de la région avec le reste des offshores partout au Maroc.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Recouvrement des impayés bancaires : la procédure assouplie

Article suivant

Oncologie : CDG Private Equity dans le tour de table d'Oncorad