Festival

Oujda promet le plus grand plat de «Karan» au monde


C’est demain, mercredi 19 août, que démarrera à Oujda la première édition du festival «Karan», à l’initiative de l’Association Lionceaux du Maroc, qui s’est lancé le défi de préparer le plus grand plat de «Karan» au monde. Considéré comme l’un des mets typiques les plus populaires de la région de l’Oriental, le «Karan», élaboré à base de farine de pois chiche et d’œufs, est un mets facile à préparer. Riche et savoureux, le sandwich «Karan» qui en est dérivé est à la portée de toutes les bourses. Vendu selon la portion, il est proposé à partir d’un dirham. La valorisation de ce plat célèbre de l’Oriental vise essentiellement à inscrire Oujda parmi les cités mondiales qui font la promotion de leur image touristique en faisant connaître leur héritage au niveau mondial, a déclaré à l’agence MAP le dicteur du festival, Mohamed Boughoufala. De même, le festival veut «documenter» cet héritage gastronomique et culturel face à l’absence de références retraçant les origines de ce plat et les phases de son évolution historique, confie-t-il.

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Le taux d'occupation hôtelier stagne à Casablanca

Article suivant

Les opérateurs marocains et ivoiriens se concertent