Aménagement urbain

Ouled Hadda promise à devenir la première zone industrielle du Maroc


La région de Casablanca devrait abriter la première zone industrielle du Maroc, d’une superficie de 840 ha. Cette région sera ainsi la première à concrétiser le plan d’accélération industrielle 2014, à travers la construction d’un parc industriel locatif d’une superficie de 140 hectares.

En marge du récent forum 2015 du CBRE Maroc, opérateur international en matière de conseil dans le domaine de l’immobilier d’entreprise, Abdallah Chater, directeur de Centre Régional d’Investissement (CRI) de Casablanca a déclaré à «Challenge.ma» : «ces projets appuient la volonté des pouvoirs publics consistant à renforcer la capacité d’attractivité des investissements étrangers et nationaux».

Le responsable du CRI de Casablanca précise également : «d’une superficie de 840 hectares, la zone industrielle d’Oulad Haddah sera réalisé selon un montage financier qui s’inscrit dans la logique d’un partenariat public-privé. Oulad Hadda va devenir la première zone industrielle au Maroc». Et d’ajouter : «La deuxième composante de ce projet sera le parc industriel locatif d’une superficie de 140 hectares. Ce parc a pour objectif de booster la capacité de Casablanca pour répondre aux besoins des investisseurs qui optent désormais pour la location plutôt que l’acquisition. Le projet se veut la première concrétisation du plan d’accélération industrielle présenté en 2014».

 
Article précédent

Moulay Mhamed Elalamy, SG de Saham S.A.

Article suivant

Immobilier d’entreprises : le Maroc vise les multinationales