Agroalimentaire

Oulmès s’attend à une baisse de ses résultats

Après Centrale Danone, c’est au tour de la société Les Eaux Minérales d’Oulmès d’émettre une alerte sur ses résultats 2018, résultat du mouvement de boycott.


Ainsi, Les Eaux Minérales d’Oulmès vient de rendre public un profit warning anticipant une baisse de ses résultats au titre du 1er semestre 2018. L’entreprise admet que les ventes de la marque Sidi Ali ont fortement fléchi et qu’elle prévoit ainsi une baisse de son chiffre d’affaires et de son résultat net au 30 juin 2018.

Afin d’atténuer les impacts de cette situation Les Eaux Minérales d’Oulmès indique qu’elle a mis en place des actions de rationalisation et d’optimisation des charges lui permettant de maintenir sa stratégie de développement et, aussi, de préserver l’emploi, et ce malgré la pression à la baisse exercée par le ralentissement de ses lignes de production Sidi Ali.

 
Article précédent

Il fait l’actu : Horst Köhler, envoyé personnel du SG de l'ONU pour le Sahara marocain

Article suivant

Citroën C3 Aircross s’offre un lifting technologique