ImmobilierFlash-eco

PAC 2020, le nouveau plan de Addoha

Le leader national du secteur de l’immobilier, Douja Promotion Groupe Addoha, a dévoilé mardi 02 janvier 2017 son nouveau plan stratégique « Priorité au Cash 2020 » (PAC 2020).


Le Conseil d’Administration du Groupe Addoha, qui grâce à 3 années de rigueur bénéficie aujourd’hui d’une situation financière lui permettant de capter la reprise dès qu’elle sera amorcée, s’est réuni le 22 décembre 2017 afin d’approuver le nouveau plan stratégique 2018-2020, souligne l’entreprise immobilière cotée en bourse.

Ce nouveau plan repose sur une vision à la fois réaliste et ambitieuse axée sur la consolidation des acquis, le développement des relais de croissance et l’établissement d’un leadership régional, relève la même source, notant que pour mettre en œuvre ses ambitions, le Groupe s’est fixé 8 objectifs majeurs. Addoha compte ainsi poursuivre une politique de génération de cash élevée autour de 1,9 milliard de DH par an, maintenir un gearing (taux d’endettement net) inférieur à 30% sur la période, renforcer le niveau des marges opérationnelles afin de contrebalancer l’impact de la conjoncture sur les résultats et atteindre un taux de contribution du segment Moyen Standing au chiffre d’affaires (CA) de 14% en 2020. Le nouveau plan a également pour objectifs d’atteindre un taux de contribution de l’activité en Afrique subsaharienne au CA de 7% en 2020, réaliser un budget d’acquisition ciblée de foncier entre 400 et 500 millions de DH par an et le maintenir en tant que valeur de rendement, précise le Groupe.

PAC 2020 intervient dans une conjoncture peu propice à la croissance. La baisse de la demande en logement durant 2016 et 2017, malgré les solides fondamentaux du secteur, devrait se poursuivre en 2018 en raison du contexte économique et sectoriel, note le Groupe. Cette conjoncture qui dure depuis quelques années, et qui impacte principalement le segment Économique, entraîne un ralentissement des mises en chantiers et de la production, a-t-il relevé, soulignant néanmoins que des signaux de reprise pourraient se faire sentir à partir de 2019.

Le secteur devrait à nouveau profiter de ses solides fondamentaux, à savoir la croissance démographique et l’élargissement de la classe moyenne, la poursuite de la progression de l’urbanisation et le déficit structurel en logement au Maroc, en particulier dans les grandes villes, a estimé Addoha. Le Groupe rappelle, dans son cadre, qu’il compte à son actif plus de 244.000 unités livrées et dispose d’un potentiel de 201.000 unités à développer (à construire ou en cours de construction), ajoutant que compte tenu du contexte économique et sectoriel actuel, la volonté du management de Addoha est de se projeter vers l’avenir tout en se fixant des objectifs qui lui permettent de tenir ses engagements.

 
Article précédent

Elle fait l’actu : Charafat Afilal, secrétaire d’État chargée de l'Eau

Article suivant

Un nouvel équipementier chinois s’implante au Maroc