Agriculture

Paiement mobile : Crédit Agricole du Maroc et Sonacos lancent un nouveau service

Le groupe Crédit Agricole du Maroc et la Sonacos lancent un service de paiement digital, à travers l’application mobile «Imtiazat-e» pour faciliter davantage la vie aux agriculteurs.


C’est un nouveau service qui vise à faciliter davantage la vie aux agriculteurs. Développé par Crédit Agricole du Maroc et Sonacos, ce service de paiement digital, à travers l’application mobile «Imtiazat-e», s’adresse aux agriculteurs qui achètent leurs intrants agricoles auprès des Centres Régionaux de la Sonacos. Le partenariat entre les groupes s’inscrit dans le cadre de l’engagement du Crédit Agricole du Maroc dans l’accompagnement de « Génération Green », pour laquelle la banque a mis en place un dispositif complet d’envergure apportant des solutions innovantes à l’ensemble des composantes de la nouvelle stratégie.

Lire aussi| Coronavirus : ces entreprises qui investissent malgré la crise

« Le paiement par téléphone mobile, est possible par simple scan du code QR sur le Bon de Commande de la Sonacos. L’agriculteur confirme le règlement en toute sécurité de ses factures auprès des Centres Régionaux de la Sonacos sans avoir besoin de se munir, de transporter ou de manipuler de l’argent liquide. Il s’agit d’un parcours 100% digital dédié à la filière céréalière et permettant aux clients de disposer de leurs semences en quelques minutes de façon rapide et sécurisée », souligne le groupe bancaire. « Cette démarche vient renforcer les efforts entrepris par le Ministère de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts pour la transformation digitale et la modernisation du secteur agricole, notamment dans le cadre de la nouvelle stratégie Génération Green 2020-2030 », poursuit Crédit Agricole du Maroc.

Lire aussi| Royal Air Maroc va procéder à une augmentation de capital

Force est de remarquer que d’autres parcours sont en cours de développement par le Crédit Agricole du Maroc, dans le but de répondre aux besoins de digitalisation du monde rural et agricole. De son côté, la Sonacos compte, à travers cette modalité de paiements, faire bénéficier l’agriculteur d’une meilleure sécurité et commodité de paiement des achats effectués auprès de ses centres régionaux sans avoir à se soucier de transporter et de manipuler l’argent liquide.

 
Article précédent

Meknès : futur eldorado du secteur automobile marocain ?

Article suivant

Vaccin à 27 DH : les précisions du ministère de la Santé