Immobilier

Palm Immobilier mise plus d’un milliard de DH

Résidences Dar Saada met un pied dans le segment moyen standing et standing supérieur, avec le lancement de son premier projet à Casablanca, sous sa nouvelle marque Palm Immobilier. Selon le top management, ce projet baptisé « Ocean Palm » vise à offrir un rapport qualité/prix à la hauteur des attentes des clients. par Roland Amoussou


La filiale du groupe Palmeraie Développement, lance le premier projet immobilier sous sa nouvelle marque, Palm Immobilier, dédiée au standing plus. Il s’agit de «Ocean Palm», situé à Dar Bouazza, et composé de 1.200 unités divisées en 3 tranches. Selon le top management, la première sera constituée de 222 appartements allant du F2 (62 m²) jusqu’au F4 (entre 116 et 133 m²), en passant par le F3 (entre 81 et 93 m²). Notons que le projet,Ocean Palm, est un projet mixte qui proposera également à la vente 48 villas pavillonnaires de 156 m² avec piscines et jardins privatifs. «La nouvelle marque, Palm Immobilier, est dédiée au moyen standing et au standing supérieur. Ce qu’on vise à travers cette nouvelle marque, c’est de lancer des projets dans des villes comme Casablanca, à des prix moyens situés entre 700.000 DH et 1,6 million de DH», précise Amine Guennoun, Directeur général de Résidences Dar Saada. «L’objectif, c’est de proposer un rapport qualité/prix qui soit à la hauteur des attentes de nos clients», poursuit-il. Pour le projet Ocean Palm, les tarifs proposés par la filiale du Groupe Palmeraie Développement commencent à 780.000 DH pour les appartements, et à 1.879.500 pour les villas pavillonnaires.

Ambitions
Pour permettre aux futurs acquéreurs de profiter pleinement de leur bien, Palm Immobilier prévoit plusieurs aménagements extérieurs diversifiés. Parkings souterrains, spa, salles de sport, piscines, jardins, crèche, centre de santé, commerce de proximité… le top management souligne que tout est prévu de sorte à ce que le propriétaire puisse se sentir dans un cadre de vie adéquat, et surtout bénéficier de services de qualité. «Les projets de Palm Immobilier se veulent novateurs, élégants et fonctionnels, assurant à leurs résidents un espace à vivre d’exception pour un confort de vie des plus enviables. Cela passe inévitablement par l’utilisation de matériaux premium, et le respect des normes les plus exigeantes en matière de construction», renchérit Amine Guennoun. Résidences Dar Saada a misé plus d’un milliard de DH sur Ocean Palm. Le lancement du chantier de la première tranche est déjà fait, et l’entreprise table sur un achèvement des travaux pour un début de livraison à partir de décembre 2018. La commercialisation, quant à elle, a démarré depuis le 2 mai. Malgré une conjoncture plutôt difficile pour le secteur de la promotion immobilière, le top management reste confiant, et assure qu’il y a de la demande pour ce type de projet à Casablanca. L’ambition de Résidences Dar Saada est de devenir un acteur de référence sur ce segment, en profitant au maximum de l’expertise de sa maison-mère, très connue dans l’immobilier de luxe. Pour rappel, la filiale de Palmeraie Développement a enregistré un chiffre d’affaires de 1,7 milliard de DH à fin décembre 2015.

 
Article précédent

COP22 : Trois organismes internationaux s'allient au Maroc

Article suivant

Médias : Hespress primé à Dubaï