Tourisme

Palmeraie injecte 1 milliard de DH dans son pôle hôtelier

Le pôle Hôtellerie du groupe Palmeraie Holding se repositionne. Objectif affiché: devenir leader marocain dans le secteur.


Palmeraie Hôtels & Resorts fait sa mue et devient Palmeraie Resorts. Il s’agit dorénavant d’une nouvelle identité et surtout d’une nouvelle vision pour le pôle Hôtellerie du groupe Palmeraie Holding. Les nouvelles ambitions du groupe ont été dévoilées, ce 6 décembre 2013 à Marrakech. Rénovation de l’hôtel Palmeraie Golf Palace, des projets en cours à Casablanca et bientôt à Tanger, la nouvelle stratégie de développement de Palmeraie Resorts sur les cinq prochaines années se veut agressive. « C’est une nouvelle identité dynamique qui reflète la stratégie et le sens du développement de notre pôle Hôtellerie », a souligné  Hicham Berrada Sounni, président de Palmeraie Resorts et co-président de Palmeraie Holding. Cette nouvelle stratégie va notamment mettre un accent particulier sur le loisir et les animations. « Notre stratégie est en parfaite harmonie avec la vision 2020 », a-t-il ajouté en présence du ministre du Tourisme, Lahcen Haddad. Et Palmeraie Resorts n’a pas lésiné sur les moyens pour joindre l’utile à l’agréable. Pas moins d’un milliard de DH a été mobilisé par le groupe pour les différentes réalisations. 

Hicham Berrada Sounni, président de Palmeraie Resorts, entouré de Lahcen Haddad, ministre du Tourisme et de Patrick Lebufnoir, directeur général délégué Pôle hôtellerie.

Un investissement colossal

« Nous avions à l’époque investi dans le Palmeraie Golf Palace ainsi que dans la partie golfique près de 600 MDH. Nous avons ajouté ensuite 500 millions de DH pour réaliser le nouvel hôtel et le centre de conférence, ainsi que toutes les installations pour qu’il devienne un resort intégré, ce qui amenait notre investissement à 1,1 milliard de DH », a expliqué le président de Palmeraie Resorts. Et ce n’est pas tout, car le groupe compte diversifier ses offres pour mieux satisfaire ses clients. « Pour notre investissement futur, nous allons injecter 775 millions de DH supplémentaires, dont 400 millions seront destinés à la restauration et l’animation, et le restant sera dédié à l’hébergement», a précisé Hicham Berrada Sounni. «Notre nouvelle vision  consiste à proposer une offre hôtelière et de loisirs intégrée de nouvelle génération », a-t-il ajouté. « Cette démarche s’inscrit dans la qualité », a, pour sa part, déclaré le ministre du Tourisme. Concernant la rénovation du Palmeraie Golf Palace, ses 314 chambres et suites ont été restaurées, avec un décor des plus somptueux pour le confort des clients. 30 millions des 100 millions de DH mobilisés pour la rénovation du Palmeraie Golf Palace ont été consacrés à la décoration, les salles de bain entièrement rénovées, l’électricité et la sécurité incendie. L’offre d’hébergement du complexe touristique Palmeraie Resorts se décline en différentes formules: hôtelsauthentique, moderne, boutique hôtel et une formule résidentielle, accompagnée d’une capacité litière de plus de 1500 lits.

Une offre riche et variée

En effet, outre le Palmeraie Golf Palace, le groupe dispose de plusieurs établissements d’hébergement touristique. On peut ainsi citer l’hôtel du Golf, juste à côté du PGP (Palmeraie Golf Palace), qui a aussi bénéficié d’un relifting pour améliorer le confort et les prestations. Avec son design contemporain, il dispose de 350 chambres dont 295 chambres standards de 32 m2 de superficie avec une terrasse de 5,5 m2. Ensuite, il y a le Jardin d’Inès, une boutique-hôtel cinq étoiles constitué de 26 suites luxueuses. Le pavillon du Golf, composé d’appartements de standing en lisière de golf. Cette unité dispose d’une multitude d’appartements-suites de style hispano-mauresque. Le Palmeraie Village, un peu aux antipodes des offres précédentes, vise une clientèle familiale. C’est un complexe touristique doté de 128 appartements. Et il y a, enfin, le « Secret Garden », composé de 23 villas. Avec cette kyrielle d’offres, Palmeraie Resorts vise à accroître sa croissance de façon significative à très court terme. Il faut souligner que le pôle Hôtellerie du groupe Palmeraie Holding a réalisé un chiffre d’affaires de 300 millions de DH en 2012. Pour Patrick Lebufnoir, directeur général délégué Pôle Hôtellerie, le but est de réaliser à l’horizon 2016 une croissance de 15%. Concernant les projets en cours de réalisation, Palmeraie Resorts va construire à Marrakech, le premier cable ski du Maroc au sein du complexe immobilier et golfique des Jardins de l’Atlas. L’idée de cette initiative est de skyer sur un lac artificiel à défaut de la mer dans la ville ocre. Une nouvelle activité dont se réjouit déjà le management du groupe. Selon Hicham Berrada Sounni, le groupe va plus se concentrer sur le développement des loisirs et animations, car il y a un déficit existant à ce niveau. Les autres villes du Royaume ne sont pas en reste des investissements de Palmeraie Resorts. Dans le cadre de son développement, le pôle Hôtellerie de Palmeraie Holding a déjà initié des projets, qui sont en cours de réalisation à Casablanca, Tanger. «Notre ambition est d’être le leader marocain dans notre secteur, et pourquoi pas l’exporter, demain, dans les pays subsahariens », a souligné Patrick Lebufnoir. 

 
Article précédent

Sews-Cabind Maroc : une troisième usine pour 360 MDH

Article suivant

ALD Automotive lance ALD Mobile