Economie

Pandémie. Ce que les pays arabes ont dépensé pour favoriser la relance

Les plans de relance adoptés par les pays arabes depuis le début de la pandémie jusqu’au mois de juillet dernier se sont élevés à près de 344 milliards de dollars, dont 57% sous forme de mesures de soutien accordées par les outils de la politique monétaire, a précisé le Fonds monétaire arabe (FMA).

Les plans de relance budgétaire constituent, quant à eux, les 43 % restants, relève le FMA dans son dernier rapport sur les perspectives économiques arabes. Il ressort de ce rapport que les économies arabes connaitront une croissance de 2,9% en 2021 et de 3,6% en 2022, reflétant ainsi l’impact positif des campagnes de vaccination, l’augmentation de la demande globale et le soutien continu des politiques. Le taux d’inflation devrait rester relativement élevé en 2021 (11%), tiré vers le haut par la reprise économique et la hausse des prix des produits de base, ajoute la même source, qui table sur une baisse de l’inflation à environ 6% en 2022.


Lire aussi | Finances publiques. Emprunt national en vue

Face aux incertitudes liées à la reprise économique (trajectoire de la pandémie après l’émergence de nouveaux variants du coronavirus dans certains pays ainsi que la trajectoire de croissance avec le retrait progressif des plans de relance), poursuit le rapport, les gouvernements arabes sont appelés à adopter des réformes globales pour surmonter les déséquilibres externes et internes et renforcer la résilience économique.

Lire aussi | Europa Oil and Gas et le permis d’exploration d’Inezgane. Retour sur un projet prometteur

Ainsi, le Fonds souligne la nécessité de favoriser des politiques qui assurent une reprise économique durable, soutiennent la confiance, renforcent la résilience face à d’éventuels chocs économiques et corrigent les déséquilibres qui entravent la progression vers une croissance durable, inclusive et équilibrée.

[Avec MAP]

 
Article précédent

Évolution du coronavirus au Maroc. 9 778 nouveaux cas, 711 103 au total, mardi 10 août 2021 à 16 heures

Article suivant

Le ministre israélien des Affaires étrangères attendu cet après-midi pour une visite officielle au Maroc