Médias

Panne Cloudflare : pourquoi une partie du web était hors ligne mardi 2 juillet 2019

Une panne Cloudflare a paralysé, ce mardi 2 juillet 2019, des millions de sites web hébergés par la firme américaine. Au Maroc, de nombreux sites, dont challenge.ma, ont été également touchés.


Peu avant midi, ce mardi 2 juillet, le site marocain d’informations économiques challenghe.ma est tombé en panne pendant près d’une demi-heure. Plus tard, il s’est avéré que la panne était mondiale. L’hébergeur américain Cloudflare, qui a procédé à une mise à jour le 3 juillet 2019, a présenté ses excuses à tous ses clients dans le monde, dont les sites web ont été en panne pendant 27 minutes, ce mardi. La firme américaine a expliqué l’origine de la panne due à un bug dans le déploiement logiciel du pare-feu d’applications Web (Cloud Application Firewall) WAF.

« Nous avons connu une interruption de service mondiale qui a affecté la plupart du trafic Cloudflare pendant 27 minutes. Le problème a été provoqué par un bug dans le déploiement logiciel du pare-feu d’applications Web (Cloud Application Firewall) WAF de Cloudflare, ce qui a entrainé une hausse de l’utilisation du CPU et des erreurs 502 pour nos clients. Pour restaurer le trafic mondial, nous avons temporairement désactivé certaines fonctionnalités WAF, supprimé le bug logiciel sous-jacent, puis vérifié et réactivé tous les services WAF. Nous sommes profondément désolés de l’impact de cette perturbation sur vos services. Nos équipes d’ingénierie continuent à étudier ce problème et nous partagerons le (s) rapport (s) d’incident détaillé (s) sur le blog Cloudflare », a expliqué Cloudflare.

« Comme on peut le voir sur DownDetector, la panne concernait essentiellement l’Europe et les Etats-Unis. Le Royaume-Uni était aussi sévèrement touché. Le dysfonctionnement concernait des millions de sites dans le monde, dontMedium, Discord ou Coinbase par exemple. Phonandroid s’est lui aussi retrouvé momentanément hors ligne », a indiqué le site Phonandroid.com.

 

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

L’espagnol Copasa quitte le Maroc

Article suivant

CAN 2019 : Hervé Renard parmi les entraîneurs les mieux payés d’Afrique